A A A
Épargne

La planification de la retraite, une question de confiance

22 février 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Lorsqu’il est question de planification de la retraite, bon nombre de Canadiens sont désemparés. La raison? Des lacunes en matière d’éducation financière et un manque de confiance, selon le sondage annuel sur la préparation à la retraite de Desjardins Sécurité financière (DSF).

L’étude menée en novembre dernier auprès de 2039 Canadiens révèle que 61 % des épargnants qui ne font pas confiance aux institutions financières et à leurs conseillers trouvent la planification de leur retraite ardue et compliquée. Au contraire, seulement 26 % des personnes dont le niveau de confiance est le plus élevé manifestent un tel désarroi.

En général, les participants qui se méfient de l’industrie des services financiers gagnent des revenus plus faibles. Ils épargnent moins et se tournent moins vers les médias grand public pour obtenir de l’information financière. « Par conséquent, ils sont davantage insatisfaits de leur niveau de sécurité financière », note DSF.

À l’inverse, ceux qui accordent une plus grande confiance aux institutions financières et à leurs conseillers affichent de meilleures dispositions face à la gestion de leurs finances personnelles.

Le manque de confiance à l’égard des institutions financières et des conseillers n’étonne pas DSF, compte tenu de l’instabilité des marchés au cours des dernières années. « Cependant, en laissant leur scepticisme se transformer en profond désintérêt, ces répondants mettent leur avenir en péril », prévient DSF.

Pour éviter ce piège, cette « cohorte de Canadiens désabusés » a besoin d’aide pour améliorer son sort. La clé, selon DSF, est la littératie financière. « Plus vous êtes informés au sujet de la planification financière, meilleure sera votre confiance à l’égard des institutions financières et plus vous serez apte à planifier votre avenir. C’est pourquoi la culture financière est si importante », indique le cabinet.

Il conclut : « Peu importe votre âge ou l’état de vos finances, des renseignements, des ressources et des conseils financiers sont à votre disposition. En somme, il n’est jamais trop tard pour améliorer votre situation. »

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000