A A A
Argent

La richesse mondiale atteint des sommets

15 octobre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

« La richesse mondiale croît plus vite que jamais », conclut la dernière édition du Global Wealth Report de la banque Credit Suisse.

Publiée hier, cette étude annuelle indique que de la mi-2013 à la mi-2014, le patrimoine global des ménages a progressé de 8,3 %, portant à 263 000 G$ US leur richesse totale, et ce, malgré une économie mondiale « léthargique ».

Cette hausse, qui représente 20 100 G$, est la plus importante enregistrée depuis 2007. Pour la première fois, les actifs financiers bruts mondiaux dépassent la barre des 250 000 G$, précise le document.

Les États-Unis en tête

Durant cette période, la création de richesse a été particulièrement importante en Amérique du Nord (+11,4 %, soit 91 000 G$) et en Europe (+10,6 %, soit 85 200 G$).

Le continent nord-américain demeure la région où se concentre la majeure partie de la richesse des ménages (34,7 %), suivi de l’Europe (32,4 %) et de la zone Asie-Pacifique, mais sans la Chine (18,9 %).

À eux seuls, les États-Unis abritent 41 % des personnes dont la fortune dépasse 1 M$.

34,8 millions de millionnaires

Selon les analystes de Credit Suisse, cette progression s’explique surtout par la bonne tenue des Bourses. En effet, la capitalisation boursière a grimpé de 22,6 % aux États-Unis et de près de 30 % sur le Vieux Continent.

L’étude constate par ailleurs que le nombre de millionnaires a beaucoup progressé : aujourd’hui, la planète en compte désormais 34,8 millions, soit 3,8 millions de plus que l’an dernier.

Elle prévoit aussi que le nombre de millionnaires (en dollars) dans le monde devrait être de 53 millions en 2019, soit une hausse de plus de 50 % au cours des cinq prochaines années.

Richesse globale des ménages en 2014 par régions (milliards de dollars)

91 240
85 200
49 850
21 404
9 110
3 600
2 831
Amérique du nord Europe Asie-Pacifique Chine Amérique latine Inde Afrique

 

Quant au nombre d’ultra-riches, il augmente lui aussi. Le rapport estime que 128 200 personnes dans le monde disposent d’une fortune de plus de 50 M$.

Et au Canada?

En termes de richesse moyenne par adulte, le Canada arrive loin derrière son voisin du Sud (274 500 $, contre 347 800 $). Toutefois, note Credit Suisse, « la richesse y est mieux répartie ». Ainsi, on y trouve moins de personnes vivant avec moins de 10 000 $ par an et le pourcentage des mieux nantis (100 000 $ et plus de revenu annuel) y est plus élevé.

Selon l’étude, le pays compte aujourd’hui 1 138 000 millionnaires.

La progression des inégalités

Credit Suisse fournit aussi, pour la première fois, un indicateur des inégalités. Et son verdict est sans appel : depuis 2000, spécialement depuis le début de la crise en 2008, celles-ci se sont aggravées en Amérique latine et en Afrique, et encore davantage en Inde et en Chine.

En revanche, affirment les auteurs de l’enquête, elles ont légèrement régressé en Europe et aux États Unis.

Ceux-ci ont également calculé que les personnes détenant un patrimoine supérieur à 77 000 $ font partie des 10 % les plus riches et que, à partir de 798 000 $, elles pénètrent dans le cercle très fermé des 1 % les mieux nanties.

Alors que la moitié des habitants de la planète détiennent moins de 1 % de la richesse mondiale, le décile le plus riche de la population en concentre 87 %.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques