A A A
Immobilier

Hausse du résultat net de la SCHL

2 septembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a enregistré une hausse de 17 M$ (+2,1 %) sur l’année, chiffrant ainsi son résultat net trimestriel à 841 M$.

Toutefois, les contrats d’assurance en vigueur en date du 31 juin 2014 ont connu une chute de 6 G$ par rapport au 31 décembre 2013, amenant le total des contrats à 551 G$. Selon la Société, l’encours d’assurance devrait être revu à la baisse à environ 545 G$ d’ici la clôture de l’exercice, les remboursements des prêts hypothécaires continuant de contrebalancer les nouveaux contrats d’assurance souscrits.

Recul des prêts

Le volume total de prêts assurés par la SCHL (en dollars) au cours des six premiers mois de 2014 s’est réduit d’environ 13,3 % par rapport à 2013 vu la baisse du volume d’assurance de portefeuille.

Pour les six premiers mois de 2014, le pointage de crédit moyen des prêts de propriétaires-occupants assurés à l’unité s’est élevé à 745, alors que le rapport d’amortissement brut de la dette (ABD) affiche 25,7 %. Rappelons que le pointage de crédit moyen élevé et le rapport ABD moyen sont des indicateurs de la capacité de gestion de dette des emprunteurs ayant contracté un prêt hypothécaire assuré par la SCHL.

Le taux global de prêts hypothécaires en souffrance s’établit à 0,33 %, un léger recul comparé au taux de 0,35 % recensé au trimestre précédent. Les taux de prêts en souffrance de la SCHL sont demeurés stables au cours des dernières années.

En hausse de 4 G$ par rapport aux chiffres du 31 décembre 2013, les cautionnements en vigueur de la SCHL s’élèvent à 402 G$ au 30 juin 2014.

Pour les six premiers mois de 2014, les nouveaux cautionnements de la SCHL se sont établis à 46,9 G$.

À lire aussi :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques