A A A
Économie

La Standard Life souffre de la conjoncture macroéconomique

9 août 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La Financière Standard Life indique que les primes et les dépôts dans ses régimes d’épargne-retraite collectifs ont diminué de 5,3 % au 2trimestre pour s’établir à 671 millions de dollars, contre 709 millions en 2012.

Ce recul « reflète l’irrégularité propre à ce secteur d’activité », a souligné la Standard Life.

Les primes des produits d’assurance collective et de gestion de l’invalidité ont suivi la même tendance avec une baisse de 1 % pour atteindre 176 millions de dollars. Dans les produits individuels (en ne tenant pas compte des produits d’assurance vie), les primes et les dépôts ont progressé de 7,4 %. Ils se sont établis à 448 millions de dollars.

Au terme des six premiers mois de l’année, la Standard Life a affiché un bénéfice net de 48 millions de dollars, en baisse de 38 % sur l’an dernier. « Ces résultats découlent de la volatilité des taux d’intérêt et des rendements des marchés boursiers », a expliqué le groupe financier.

Les primes et les dépôts ont augmenté de 5,6 %. Cette croissance est attribuée au secteur des marchés individuels, où la demande pour les fonds distincts a augmenté de 8,5 % pour atteindre 609,5 millions de dollars, ainsi qu’aux primes et dépôts des produits d’épargne-retraite collectifs, qui ont augmenté de 8,6 % à 1,6 milliard.

« Malgré la conjoncture macroéconomique, nous transformons notre entreprise et nous investissons dans des solutions individuelles et collectives afin de profiter des occasions qui se présentent dans les marchés que nous avons choisis. Pour maintenir le rythme dans les marchés individuels, nous tirons parti de l’expertise mondiale et des compétences de notre gestionnaire d’actif, Investissements Standard Life inc., et offrons aux investisseurs conservateurs qui recherchent un revenu des solutions de rechange à l’investissement et à l’épargne traditionnels », a déclaré Charles Guay, président de la Standard Life.

Loading comments, please wait.