A A A
Techno

La tablette électronique, un outil de gestion financière précieux

19 février 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Plus de quatre Canadiens sur 10 (43 %) possèdent désormais une tablette électronique, et nombre d’entre eux s’en servent pour effectuer des transactions bancaires et gérer leurs placements, selon un nouveau sondage de BMO Groupe financier.

Effectuée en décembre par la firme Pollara auprès de 1201 personnes âgées de 18 ans et plus, cette enquête en ligne révèle de quelle façon les utilisateurs de tablettes électroniques intègrent leurs appareils mobiles (téléphone intelligent ou tablette) à leurs activités du quotidien.

Un moyen de se simplifier la vie

En voici les principaux faits saillants :

  • la grande majorité des utilisateurs de tablettes (81 %) veulent avant tout se simplifier la vie;
  • plus de la moitié d’entre eux (55 %) ont adopté des applications qui les aident à mieux s’organiser;
  • une autre moitié (55 %) apprécient le fait de pouvoir faire certaines activités, comme effectuer des transactions bancaires ou surveiller l’évolution de leurs placements pendant qu’ils sont en déplacement;
  • près de six sur 10 (59 %) disposent d’applications de services bancaires mobiles sur leur appareil, et un tiers d’entre eux (35 %) s’en servent tous les jours.

Progression de 60 % en un an 

« Nous savons que nos clients apprécient le fait de pouvoir gérer leurs finances à partir de leurs appareils mobiles », commente Cesar Rainusso, vice-président et chef de la division Circuits numériques à BMO, qui précise que le taux d’adoption de ce type d’outils a bondi « de près de 60 % » en 2014.

L’institution financière souligne par ailleurs les résultats d’un précédent sondage, réalisé en ligne au printemps dernier auprès de 325 Canadiens âgés de 35 ans et moins et possédant un appareil mobile.

Les Y accros

Cette étude, qui portait sur l’utilisation d’applications de services bancaires mobiles, a révélé que :

  • les jeunes sondés se servent de ces services toutes les semaines pour vérifier les soldes de leurs comptes bancaires (63 %) et pour surveiller leurs transactions (56 %);
  • depuis qu’ils ont recours à une application financière, 88 % affirment gérer leurs finances de façon plus efficace, et ainsi savoir en tout temps où ils en sont;
  • 85 % disent mieux contrôler leurs dépenses, et 74 % ont moins souvent qu’auparavant des découverts;
  • 82 % paient leurs factures à temps plus souvent.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques