A A A
Justice

L’AMF bloque les activités de Mario Langlais

1er mars 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Justice_interdiction_pratique_425L’Autorité des marchés financiers a obtenu des ordonnances de blocage, d’interdiction et de suspension à l’encontre de Mario Langlais et de sa compagnie 9183-6643 Québec inc., annonce l’AMF dans un communiqué.

Cette procédure est destinée à mettre fin à « un possible stratagème d’appropriation de fonds, de placement sans prospectus et d’exercice illégal de l’activité de conseiller en valeurs », précise l’Autorité.

INVESTISSEMENT IMMOBILIER?

Celle-ci allègue que Mario Langlais, alors qu’il était inscrit à titre de représentant en assurance de personnes et en assurance collective de personnes et comme représentant de courtier en épargne collective, aurait proposé à des clients de réaliser un investissement immobilier d’environ 200 000 dollars.

Or, il aurait en réalité plutôt utilisé cet argent à son bénéfice ou pour verser des sommes à d’autres individus, potentiellement d’autres investisseurs.

L’AMF précise que ni Mario Langlais ni 9183-6643 Québec inc. n’ont jamais déposé de prospectus auprès d’elle ni bénéficié d’une dispense.

ÉVITER QUE L’ARGENT NE SOIT DILAPIDÉ

Le 22 février, à sa demande, le Bureau de décision et de révision a donc prononcé :

√ une ordonnance de suspension du certificat d’exercice du représentant portant le numéro 119074;

√ une ordonnance de blocage à l’encontre de ses comptes bancaires et autres actifs ainsi que de sa compagnie;

√ une ordonnance d’interdiction d’opérations sur valeurs et d’exercice de l’activité de conseiller en valeurs mobilières les visant tous deux.

L’AMF indique que ces mesures « éviteront que les sommes, si elles ont été obtenues sans droit, ne soient dilapidées pendant la durée de l’enquête et empêcheront Mario Langlais de poursuivre ses activités illégales ».

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques