A A A
Justice

L’AMF enquête sur Fairfax Financial Holdings

5 mai 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Fairfax Financial Holdings et deux de ses hauts dirigeants font l’objet d’une enquête de l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour des allégations de délits d’initiés sur le titre du producteur de pâte de bois Fibrek, rapporte La Presse Canadienne.

Selon le gestionnaire d’investissement basé à Toronto, l’enquête qui vise le chef de la direction de Fairfax, Prem Watsa, ainsi que son président Paul Rivett, serait reliée à la prise de contrôle de Fibrek par Produits forestiers Résolu, en 2012.

Fairfax entend défendre une « réputation sans tache pour son honnêteté et son intégrité » et soutient coopérer complètement avec l’enquête de l’AMF.

Allégations infondées, selon Fairfax

Lors de la publication de ses résultats financiers du premier trimestre, la société s’est dite confiante de ne pas avoir profité d’informations non publiques, et de ne pas non plus avoir participé à des délits d’initiés ou avoir divulgué des informations privilégiées.

Rappelons que l’offre d’achat de Résolu a été faite le 31 décembre 2011 à tous les actionnaires de Fibrek, incluant Fairfax. Cette dernière a accepté de déposer sa participation de 26 % dans Fibrek au même prix que d’autres actionnaires de Fairfax.

Fibrek s’est vigoureusement défendue contre l’offre de prise de contrôle. L’AMF et une cour du Québec ont révisé l’offre de prise de contrôle, incluant ses tactiques pour tenter de bloquer la transaction et les conventions de dépôt des actionnaires qui vendaient leurs titres.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques