A A A
Attention

L’AMF lance une mise en garde contre Dean Capital Group

17 juin 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a mis en garde hier les investisseurs à l’égard de sollicitations effectuées par Dean Capital Group, qui propose notamment d’investir dans Alberta Bakken Basin L.P.

En effet, l’Autorité a traité au moins une plainte émanant d’un investisseur québécois qui aurait donné suite à une telle offre et serait aujourd’hui incapable de récupérer le montant investi.

Certains administrateurs liés à Dean Capital Group seraient par ailleurs associés depuis peu à Sterling Capital et à Noble Resources Ltd.

Liste noire en Ontario

Or, ces entreprises offrent sur leur site web «des stratégies permettant de générer des profits pouvant atteindre 50 % par des transactions sur des produits dérivés, une activité réservée aux courtiers et conseillers en dérivés dûment inscrits auprès de l’Autorité», précise l’AMF.

Ni Dean Capital Group, ni Sterling Capital, ni Noble Resources, ni leurs présumés administrateurs et représentants ne sont inscrits et ils «ne bénéficient d’aucune dispense leur permettant de solliciter des investisseurs au Québec».

L’Autorité souligne également que la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario a inscrit Dean Capital Group dans sa liste noire (en anglais) à l’intention des investisseurs en 2013.

Éviter d’être victime

L’AMF profite de cette affaire pour avertir les consommateurs québécois que le marché des dérivés est complexe et volatil. Ce dernier «s’adresse à des investisseurs qui ont les connaissances, le temps et les ressources nécessaires pour suivre son évolution», insiste-t-elle.

Résultat, ceux «qui n’ont pas suffisamment de connaissances et de temps à y consacrer risquent d’y perdre beaucoup d’argent».

Sur Internet ou en personne, offrir des investissements est une activité réglementée, rappelle l’Autorité. «Afin d’éviter d’être une victime de ce type d’approche, vérifiez que la personne ou la compagnie qui vous offre d’investir est bien inscrite au registre des entreprises et individus autorisés à exercer.»

La rédaction vous recommande :
Sollicitations sur le Web : gare à Fabrice Mvondo
Sollicitation sur le Web : méfiez-vous de Jean-Paul Karcz

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques