A A A
Justice

L’AMF poursuit Christian Turcotte

17 août 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’Autorité des marchés financiers se lance à la poursuite de Christian Turcotte, qu’elle accuse d’avoir exercé illégalement l’activité de courtier, en plus d’avoir effectué des placements sans prospectus et d’avoir contrevenu à une décision rendue par le Bureau de décision et de révision.

En tout, ce sont 23 chefs d’accusation qui ont été déposés contre l’intimé. Un chef d’accusation a également été porté à l’encontre de la société 6510787 Canada inc. pour placement sans prospectus.

Christian Turcotte et cette société s’exposent respectivement à une amende minimale de 109 000 $ et de 5 000 $.

7 INDIVIDUS FLOUÉS

À la lumière de son enquête, l’AMF croit que quatre investisseurs auraient été sollicités par Christian Turcotte afin de devenir leur représentant en assurance de personnes ou leur courtier en épargne collective.

L’intimé leur aurait proposé d’investir 50 000 $ pour financer son acquisition de la clientèle d’un conseiller à la retraite. L’entente devait leur rapporter 15 % d’intérêt, selon les dires de Turcotte.

Trois autres investisseurs auraient été sollicités par Christian Turcotte afin de faire des placements par l’achat d’actions de deux sociétés.

De plus, il aurait sollicité en mars 2014 un autre individu afin que ce dernier investisse dans une société de démarchage de fonds. Pourtant, le BDR avait déjà émis des ordonnances de blocage à son endroit, dès décembre 2013.

Au total, sept investisseurs ont investi un montant total de 172 000 $, somme qui aurait disparu en quasi-totalité.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques