A A A
Justice

L’AMF poursuit Gestion Read inc.

3 avril 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé hier sa décision d’intenter des poursuites pénales dans la région de Québec à l’égard de la société Gestion Read inc. et de deux de ses anciens administrateurs, Réjean Lessard et Alain Doyon, en lien avec des activités de placement illégal.

Plus spécifiquement, Réjean Lessard fait face à 13 chefs d’accusation pour pratique illégale de courtier, aide au placement illégal et transmission d’informations fausses ou trompeuses. Il s’expose à des amendes minimales totalisant 51 000 $.

L’AMF rappelle que Réjean Lessard a écopé d’une peine de 67 500 $ pour des activités de placement illégal liées au dossier Centre de traitement d’information de crédit (C.T.I.C.) inc. en 2012. Il est également visé par une ordonnance d’interdiction d’opération depuis mai 2009.

Placements sans prospectus

Pour sa part, Alain Doyon fait face à un chef d’accusation pour aide au placement illégal et s’expose à une amende minimale de 5000 $ s’il est reconnu coupable.

Enfin, la société Gestion Read inc. fait face à cinq chefs d’accusation pour avoir procédé à des placements sans prospectus et s’expose à des amendes minimales totalisant 26 000 $.

L’enquête de l’Autorité a démontré que quatre investisseurs auraient investi une somme de 98 000 $ en échange de placement sous forme de convention de prêt offrant une promesse de rendement de 12 % par année.

Il aurait aussi été mentionné à certains des investisseurs que leur placement était garanti et remboursable en tout temps.

À lire également : 189 chefs d’accusation pour six pseudo-conseillers

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques