A A A
Justice

L’AMF poursuit Patrick Massé et Dave Tremblay

31 mars 2014 | Dominique Lamy | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Pour avoir emprunté des sommes d’argent auprès d’investisseurs et leur avoir promis des rendements de 5 % par mois, Patrick Massé et Dave Tremblay font face à un total de cinq chefs d’accusation de pratique illégale de courtier et placement sans prospectus. Au moins deux investisseurs auraient perdu un total de 80 000 $ dans cette histoire.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) souligne que dans l’éventualité d’une déclaration de culpabilité sur l’ensemble des chefs d’accusation, les défendeurs s’exposent à une amende minimale de 17 000 $.

Il ne faut pas confondre l’intimé Patrick Massé avec le représentant en assurances de personnes et représentant de courtier en épargne collective Patrick Massé, détenteur du certificat 158 072, ni l’intimé Dave Tremblay avec le représentant de courtier en épargne collective Dave Verret-Tremblay, BDNI 2778521.

À lire : Amende de 100 000 $ pour Daniel Boivin

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques