A A A
Justice

L’AMF poursuit un ex-contrôleur général

12 août 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’Autorité des marchés financiers intente une poursuite pénale contre Carl Larivière, un ex-contrôleur général de TransForce, une entreprise de Montréal inscrite à la Bourse de Toronto (TSX).

L’intimé aurait acheté des titres de Contrans alors qu’il disposait d’une information privilégiée. En tant que contrôleur, il était bien au courant que son entreprise allait faire l’acquisition de la totalité des actions de cette dernière.

En effet, TransForce a annoncé publiquement son intention d’achat le 24 juillet 2014 et a finalisé la prise de contrôle de Contrans en novembre de la même année.

FAMILLE IMPLIQUÉE

L’AMF reproche à Carl Larivière d’avoir recommandé à quatre membres de sa famille d’acheter des titres de Contrans, tout juste avant l’annonce publique de TransForce.

L’ex-contrôleur fait face à un total de cinq chefs d’accusation. S’il est reconnu coupable, il risque une peine minimale de 36 592 $.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques