A A A

L’AMF réclame plus de 530 000 $ à trois individus

30 mai 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Ghislaine Pigeon et Line Vaillancourt ont agi à titre de courtier en valeurs sans être inscrites auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF). En raison de cette infraction, l’AMF réclame les amendes suivantes :
* Ghislaine Pigeon : 111 000 $ (37 chefs d’accusation).
* Line Vaillancourt : 42 000 $ (14 chefs d’accusation).

L’AMF poursuit également Luc Tessier qui, comme ses deux acolytes, exerçait l’activité de courtier sans être inscrit. De plus, Luc Tessier aidé les firmes Méga Prêt 2000 et Groupe Financier Inter Continental S.A., de Montréal, à placer des produits financiers qui n’ont pas été visés par un prospectus. Au total, il écope de 27 chefs d’accusation qui pourraient lui valoir une amende de 381 000 $ plus les frais.

Dans les trois cas, les peines réclamées représentent le triple des amendes minimales prévues à la Loi sur les valeurs mobilières.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000