A A A
Justice

L’AMF soutient les victimes de crimes financiers

26 avril 2013 | Ronald McKenzie

  • envoyer
  • imprimer


L’Autorité des marchés financiers (AMF) veut briser l’isolement des victimes de criminalité financière et les soutenir afin qu’elles retrouvent plus rapidement « l’équilibre dans leurs activités quotidiennes ».

Pour y parvenir, elle a conclu une entente avec le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) de Montréal. Ainsi, le personnel de l’AMF pourra diriger vers le CAVAC les personnes qui ont subi un crime économique.

« Nos intervenants sont formés pour offrir des services de première ligne d’intervention ‘psychosociojudiciaire’ aux victimes de criminalité financière. Cette entente conclue avec l’AMF permettra de rejoindre et épauler une clientèle parfois vulnérable qui sollicite peu les services malgré de nombreuses conséquences liées à leur victimisation », le CAVAC de Montréal.

Ces services sont gratuits et confidentiels.

Cette entente entre l’AMF et le CAVAC de Montréal a été signée en marge de la 8e Semaine annuelle nationale de sensibilisation aux victimes d’actes criminels, qui se déroule sous le thème « Nous avons tous un rôle ».

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000