A A A
Assurance

L’APCSF rencontre le ministère des Finances

16 février 2015 | Pierre-Alexandre Maltais | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le président de l’Association professionnelle des conseillers en services financiers (APCSF), Flavio Vani, a pu être entendu par l’adjoint au ministre des Finances vendredi dernier, afin de faire avancer, notamment, le dossier de l’incorporation des conseillers.

M. Vani s’est fait avare de commentaires concernant le contenu des discussions, qu’il désire maintenir confidentiel pour l’instant. « C’est un départ. On va laisser du temps [à l’adjoint du ministre] d’approfondir ses connaissances des dossiers défendus par APCSF », a-t-il indiqué. Des rencontres subséquentes ont aussi été mises à l’agenda au cours des prochains mois.

Outre le dossier de l’incorporation, il a été question du règlement 181-407, de la mise en œuvre prochaine du MRCC 2 et du fameux Projet de Loi 58, mort au feuilleton avec l’arrivée d’un nouveau gouvernement.

« Nous sommes déterminés à mener ce combat à terme. L’APCSF fait ça par pur altruisme, mais aussi pour défendre les intérêts des conseillers indépendants. Tout comme nos confrères de l’Alberta, les conseillers du Québec ne doivent pas rester les bras croisés et attendre tranquillement que les autorités règlent leur sort de façon unilatérale. L’APCSF se doit d’intervenir au nom de ses membres afin de favoriser le maintien et le développement du conseil financier indépendant auprès du public », a ajouté Flavio Vani.

Pour soutenir les efforts de l’association, un fonds juridique a été créé au début du mois. L’argent récolté servira à faire campagne, mais aussi à payer les avocats qui travailleront aux dossiers.

La rédaction vous recommande : 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques