A A A
Argent

L’argent avant l’amour

19 novembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les affaires de cœur ne sont pas la première des priorités des Québécois, si l’on en croit un sondage de BMO Groupe financier.

En effet, 55 % des personnes interrogées déclarent passer plus de temps à penser à leurs finances qu’à tout autre aspect de leur existence. Les loisirs arrivent au deuxième rang (20 %) et la vie amoureuse, en troisième place (17 %).

Même si les questions d’argent leur triturent les méninges, seulement 57 % des Québécois ont un plan financier. Parmi les participants, plus du tiers pensent qu’ils n’ont pas assez d’argent pour avoir un plan financier et 28 % ne savent pas comment amorcer le processus.

Le sondage de BMO a aussi permis de constater que les Québécois qui ont un plan financier estiment que celui-ci est utile. En effet, 85 % ont déclaré que leur plan les a aidés à atteindre leurs objectifs financiers.

Loading comments, please wait.