A A A
Justice

L’Autorité frappe Jean-Patrice Nadeau de plusieurs interdictions

21 juillet 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Alors que l’enquête portant sur les activités de Jean-Patrice Nadeau suit son cours, le Bureau de décision et de révision (BDR) vient d’émettre des ordonnances d’interdictions d’opération sur valeurs, d’interdictions d’agir à titre de conseiller et des blocages généraux à l’égard de ce dernier et des trois sociétés qu’il contrôle, soit 9206-2629 Québec inc., 9296-1465 Québec inc. et 9254-5011 Québec inc.

Pour l’heure, l’enquête a révélé que Jean-Patrice Nadeau, aussi actif sous le nom de Patrice Nadeau, « aurait agi, personnellement ou par l’entremise de ses sociétés, auprès d’au moins deux investisseurs pour les inciter à lui confier des sommes d’argent qui totaliseraient plus de 1,2 million de dollars et à effectuer des placements non autorisés par l’Autorité, et ce, sans être inscrit à titre de conseiller ou de courtier en valeurs auprès de l’Autorité ».

Selon toute vraisemblance, Jean-Patrice Nadeau « aurait menti à ces deux investisseurs sur la nature de leurs investissements » en rédigeant de faux contrats, en y apposant de fausses signatures et en rédigeant une fausse lettre pour confirmer un placement inexistant.

Attention de ne pas confondre l’intimé Jean-Patrice Nadeau avec Patrice Nadeau, représentant autonome en assurance de personnes et détenteur du certificat 124 830.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques