A A A
Attention

L’Autorité intervient pour stopper un solliciteur illégal

8 juin 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Informé maintes fois du caractère illégal de ses activités de sollicitations d’investisseurs en ligne, Marcel Paiement persiste et signe. C’est pourquoi, à la demande de l’Autorité des marchés financiers (AMF), le Bureau de décision et de révision (BDR) a prononcé plusieurs ordonnances d’interdiction d’opération sur valeurs à son endroit.

Sont ainsi visés : Marcel Paiement et les sociétés 9319-9271 Québec inc. (La Financière Prêtbec), Prêtbec ltée (Paie/Max), la Financière Prêtbec ltée (Prêtbanque, Prêt-Banque, Service de prêts hypothécaires Prêtbanque et Service de prêts hypothécaires Prêt-Banque).

Afin de ne plus contrevenir à la Loi sur les valeurs mobilières, l’intimé devra également retirer toute mention ou allusion au démarchage d’investisseurs sur les sites financierepretbec.ca et pretbanque.ca, de même que dans les annonces affichées sur différents sites Internet.

Depuis 2008, Marcel Paiement se livre à des pratiques de démarchage pour le placement auprès du public de titres impliquant un emprunt d’argent, une forme d’investissement réservée exclusivement aux représentants inscrits auprès de l’AMF.

Ses entreprises illicites font également fi de tout prospectus ou dispense, a noté le BDR dans sa décision.

La rédaction vous recommande  :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques