A A A
Justice

L’Autorité poursuit Jacques Larré et Icare Films

17 février 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

justice_fraude_425L’Autorité des marchés financiers intente une poursuite pénale dans le district judiciaire de Montréal à l’encontre de Jacques Larré et Icare Films, a-t-elle annoncé hier.

Elle leur reproche d’avoir effectué des placements sans prospectus de titres d’Icare. Tous deux s’exposent respectivement à des amendes minimales de 48 000 $ et 40 000 $ s’ils sont reconnus coupables sous l’ensemble des chefs d’accusation.

Plus spécifiquement, Jacques Larré fait face à huit chefs de placement sans prospectus et huit chefs d’exercice illégal de l’activité de courtier. De son côté, la société Icare s’est vu notifier huit chefs de placement sans prospectus.

JAMAIS INSCRIT AUPRÈS DE L’AMF

L’enquête menée par l’Autorité démontre que l’intimé aurait incité des investisseurs à retirer de l’argent de leurs comptes enregistrés pour acquérir des actions d’Icare, dont il est l’unique actionnaire, administrateur et dirigeant.

Jacques Larré et sa compagnie n’ont jamais été inscrits à quelque titre que ce soit en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières et n’ont jamais obtenu de visa de prospectus, ni bénéficié d’une dispense.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques