A A A

L’avenir de l’économie mondiale est incertain

21 décembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les gestionnaires de fonds mondiaux sont plus pessimistes que jamais à l’égard de la croissance économique et des profits des sociétés, selon un sondage mené par Merrill Lynch. Un faible pourcentage d’entre eux croit toutefois qu’une récession mondiale est à nos portes.

Seulement 11 % des participants s’attendent à une croissance de l’économie mondiale durant les 12 prochains mois, la plupart d’entre eux prévoyant seulement une légère amélioration de la situation. Par contre, 74 % des gestionnaires entrevoient un recul de l’économie mondiale, soit 67 % de plus que dans le sondage de novembre dernier. Et en ce qui a trait aux profits des entreprises, 73 % des personnes sondées croient qu’ils diminueront légèrement ou de façon marquée durant la prochaine année.

Les gestionnaires de fonds mondiaux et les investisseurs institutionnels souscrivent plutôt à la thèse voulant que l’économie américaine sera ébranlée par la crise des hypothèques à risque, mais que ces problèmes ne se propageront pas à toute la planète. En ce sens, ils recommandent l’achat d’actions plutôt que d’obligations, de même que les actifs de croissance, particulièrement dans les marchés émergents, plutôt que des valeurs financières, une stratégie qui a fait ses preuves durant de nombreuses années, à l’exclusion des précédentes.

Merrill Lynch craint que le pessimisme des investisseurs n’augure rien de bon pour l’économie mondiale, et que cette thèse passera son test suprême en 2008. Le plus inquiétant, dit-elle, c’est le nombre croissant de gestionnaires de fonds régionaux qui anticipent un ralentissement de la croissance économique chinoise, ce qui s’oppose à la stratégie des investisseurs institutionnels d’allouer davantage d’actifs dans les marchés émergents.

Quelque 40 % des participants de sondages régionaux prévoient un ralentissement de l’économie chinoise au cours de l’année prochaine, soit plus de 26 % que lors du sondage de novembre dernier et 14 % de plus qu’en octobre.

Loading comments, please wait.