A A A
Assurance

Le bénéfice net d’Industrielle Alliance en hausse

9 mai 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’Industrielle Alliance a affiché un bénéfice net de 82,9 millions de dollars au premier trimestre, soit une hausse de 4,0 % par rapport à l’an dernier.

Le bénéfice par action ordinaire dilué s’est établi à 83 cents, a annoncé jeudi l’entreprise. Le rendement annualisé des capitaux propres aux actionnaires a atteint 10,7 % contre 12 % à la même période l’an dernier et le ratio de solvabilité, lui, enregistrait 212 % au 31 mars.

« Un début d’année solide »

« Nos résultats témoignent d’un début d’année solide. Grâce à la hausse des marchés boursiers et aux entrées de fonds au cours du trimestre, notre actif sous gestion et sous administration a franchi le cap des 100 milliards de dollars, ce qui représente un taux de croissance de 17 % pour les 12 derniers mois », soutient le président et chef de la direction de l’Industrielle Alliance, Yvon Charest.

« Nos primes et dépôts, à plus de 2,1 milliards de dollars pour le trimestre, ont également connu une très bonne croissance, principalement en raison de l’augmentation enregistrée dans le secteur de l’Épargne et retraite collectives et du côté des fonds distincts », ajoute M. Charest.

Et c’est le secteur épargne et retraite collective qui a affiché la meilleure performance, avec une croissance dans les ventes de 17 %, soit 293,9 millions de dollars. Cette hausse est essentiellement attribuable à la division des Services aux concessionnaires, les produits d’assurances biens et risques divers ayant été portés à 29,9 millions, ce qui représente un bond de 13 %.

Le secteur des ventes de l’Assurance individuelle, qui s’est établi à 56,8 millions de dollars, a quant à lui reculé de 14 % par rapport à la même période l’an dernier. Le premier trimestre précédent avait été « exceptionnel », souligne-t-on dans un communiqué.

Le gain d’expérience de la Gestion du patrimoine individuel s’est porté à 6,3 millions de dollars, tandis que le programme de couverture dynamique des garanties liées aux fonds distincts a enregistré un bénéfice de 2 cents par action, alors que la longévité a ajouté au bénéfice 3 cents par action. Par ailleurs, l’action a perdu 2 cents en raison de la baisse observée dans les ventes nettes de fonds communs de placement.

Les divisions des Solutions pour les marchés spéciaux et des Régimes d’employés ont toutes deux enregistré des performances semblables à celles des derniers trimestres, avec des ventes de 48,1 et 9 millions de dollars.

Loading comments, please wait.