A A A
Baisse économique

Le bitcoin dans la tourmente

17 avril 2013 | Ronald McKenzie

  • envoyer
  • imprimer


Il n’y a pas que l’or qui subit les foudres des investisseurs ces temps-ci. L’Agence France-Presse (AFP) rapporte que la valeur du bitcoin a dégringolé la semaine dernière, passant de 266 $ à 54 $ en deux jours. Un véritable krach.

Bitcoin?

Il s’agit de la mystérieuse monnaie virtuelle lancée en 2009 par un internaute désireux de s’affranchir des banques centrales et de leurs devises imprévisibles. Le bitcoin est une devise monétaire et un système de paiement dans cette devise. C’est une monnaie pair à pair, créée par un logiciel en réseau. Elle est décentralisée et virtuelle. Vous ne pouvez pas avoir de pièces de bitcoin en main.

« Sur le réseau de bitcoins, quand vous faites une transaction, c’est codé dans tout le réseau. Absolument tous les ordinateurs reliés en pair à pair s’échangent la base de données de toutes les transactions effectuées depuis le lancement du bitcoin en 2009 », explique Martin Lessard, de Radio-Canada.

Quand vous échangez des bitcoins avec quelqu’un, les nœuds du réseau vérifient toutes les transactions précédentes pour assurer que vous avez bien les fonds nécessaires pour faire la transaction.

Des entreprises comme WikiLeaks et Word Press acceptent des bitcoins comme mode de paiement. Le mois dernier, l’Albertain Taylor More a mis sa maison en vente au prix de 5 362 bitcoins (402 000 $ à l’époque, avant le krach).

Une monnaie algorithmique

La valeur du bitcoin vient de sa difficulté à « l’extraire » du logiciel en réseau. En effet, pour acquérir des bitcoins, vous devez déchiffrer un algorithme dans votre ordinateur. Lorsque vous réussissez cet exploit, vous obtenez 50 bitcoins. Pour en gagner d’autres, il faut refaire le même exercice. Toutefois, le logiciel en réseau aura compris que vous avez déjà déchiffré l’algorithme. Il s’arrangera pour rendre la prochaine opération plus compliquée, car si tout un chacun peut décrypter la combinaison sans forcer, la valeur du bitcoin s’effondrera.

Au début, un bitcoin valait 70 $US. Sa popularité et des activités de spéculation l’ont fait s’apprécier au fil du temps. Selon l’AFP, la hausse vertigineuse du bitcoin aurait été provoquée par des investisseurs russes et chypriotes qui cherchaient à mettre leurs euros à l’abri au moment de la crise financière de Chypre.

Comme les transactions de bitcoins échappent aux contrôles gouvernementaux (pour l’instant), on soupçonne que les trafiquants de drogue et les criminels cherchant à blanchir de l’argent sale seraient intéressés à envahir le réseau afin d’opérer sans entrave. D’ailleurs, ce réseau serait victimes d’attaques régulières de pirates informatiques.

Qui dit échange dit lieu d’échange : il existe une « Bourse » où vous pouvez négocier vos bitcoins. Le site Mt. Gox prétend conclure 80 % des transactions de la monnaie virtuelle. Y ouvrir un compte s’accomplit en un tournemain. Cela fait, vous pouvez commencer à acheter et vendre des bitcoins.

Au moment de mettre en ligne, le cours journalier fluctuait entre un haut de 93 $ et un bas de 50 $. Volatil, dites-vous?

« Au fur et à mesure que le bitcoin prend de la valeur, et que les infrastructures qui l’entourent atteignent une certaine maturité, son prix par rapport aux autres devises deviendra plus stable », affirmait récemment Gavin Andresen, responsable scientifique de la Fondation Bitcoin, à la Tribune de Genève. Du même souffle, il admettait que cela pourrait prendre « quelques années » et passer par des « moments chaotiques ».

Vous voulez en savoir plus sur le bitcoin? Cliquez ici pour visionner une courte vidéo qui explique bien ce phénomène (en anglais).

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000