A A A
Calculatrice

Le Canada à la recherche des actifs perdus

13 mai 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

argent_dollar_impot_enquete_425Le Canada a rejoint cinq pays, dont les États-Unis et la Grande-Bretagne, au sein d’une nouvelle Coordination internationale anti-corruption, qui vise à récupérer les actifs volés, rapporte le Globe and Mail.

Basé à Londres, le nouveau centre coopérera étroitement avec Interpol et les agences de sécurité publique de plusieurs pays. L’annonce a été faite lors d’un sommet contre la corruption tenu à Londres, qui couvrait toutes les facettes de ce fléau, de la corruption dans le monde du sport à l’évasion fiscale, en passant par le blanchiment d’argent.

Une douzaine de premiers ministres et de présidents s’y sont retrouvés, dont ceux du Nigeria et de l’Afghanistan. Malaise, puisque le premier ministre britannique David Cameron qualifiait il y a quelques jours ces deux pays de « fantastiquement corrompus ». Les dirigeants de la Banque Mondiale, du Fonds monétaire international et du Comité international olympique étaient aussi présents. Le ministre de la Sécurité publique du Canada, Ralph Goodale, y représentait le Canada.

Selon un rapport publié par le FMI mercredi, les pots-de-vin et la corruption dans le secteur public coûtent jusqu’à 2 000 G $US à l’économie mondiale.

ET LE PANAMA?

Le Panama n’a pas été invité à la conférence, les organisateurs du sommet préférant se concentrer sur les pays affichant des progrès en matière de lutte contre la corruption ou démontrant à tout le moins un intérêt à le faire.

Le petit pays d’Amérique centrale a peut-être donné une première indication en ce sens en rejoignant Bahreïn, le Liban, Nauru et Vanuatu dans un engagement pour plus de transparence fiscale, tel que l’annonçait hier l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE), rapporte l’Agence France-Presse.

Ces pays s’engagent à échanger automatiquement des informations relatives aux comptes financiers avec la centaine de pays adhérant à la Norme commune de déclaration approuvée par le Forum mondial de 2014.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.