A A A
Épargne

Les Canadiens, champions de la non-planification financière

30 mai 2011 | Anaïs Chabot | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

tirelire_épargne_dettes_424Près des deux tiers (65 %) des Canadiens n’ont pas de plan financier pour l’avenir. Telle est la conclusion principale d’une nouvelle étude internationale réalisée par la Banque HSBC. Pourtant, comme le démontre également cette étude, avoir un plan financier est gage de stabilité financière à la retraite.

Cette étude, L’avenir de la retraite, en est à sa sixième édition. On y apprend que les Canadiens qui ont un plan financier pour la retraite ont deux fois et demie (245 %) plus d’avoirs de retraite et neuf fois (864 %) plus d’autres actifs financiers que ceux qui n’ont aucun plan de retraite. 73 % de ces derniers affirment d’ailleurs que s’ils n’ont pas fait de planification, c’est qu’ils n’ont pas assez d’argent.

L’édition 2011 de L’avenir de la retraite compare les réponses des Canadiens à celle de répondants sondés dans 16 autres pays. Par exemple, à l’échelle mondiale, une personne sur deux n’a pas de plan financier (contre 65 % au pays). Au Canada, 63 % des personnes sondées qui affirment être inquiètes face à leur revenu de retraite le sont parce qu’ils n’économisent pas assez. Dans le monde, cette proportion tombe à 49 %.

Le Canada se classe au 14e rang sur 17¹ en ce qui concerne le nombre de citoyens qui ont un plan financier (35 %), se situant derrière des pays émergents comme la Malaisie (84 %), la Chine et l’Inde (76 %), mais devant la France (30 %). À l’échelle mondiale, 41 % des répondants ont affirmé être mal préparés face à la retraite et les deux tiers ne pensent pas pouvoir survivre financièrement.

Les jeunes semblent préparer leur avenir financier à plus grande échelle que les générations qui les ont précédés. Les femmes songent également de plus en plus tôt à la retraite. L’étude de la HSBC démontrer que 47 % des femmes de 30 à 39 ans ont déjà établi un plan financier de retraite, contre 38 % de celles âgées entre 50 et 59 ans.

« Les Canadiens devraient se soucier davantage de leurs besoins financiers et mettre en œuvre un plan pour y répondre, même s’ils commencent avec une somme limitée, a affirmé Margaret Willis, vice-présidente à la direction, services bancaires de détail et gestion de patrimoine, Banque HSBC Canada. Faire aujourd’hui un petit placement peut procurer une réelle tranquillité d’esprit et une perspective positive à l’égard de la retraite. »

1. Les pays sondés sont l’Arabie saoudite, l’Argentine, le Brésil, le Canada, la Chine, la Corée du Sud, les Émirats arabes unis, la France, Hong Kong, l’Inde, la Malaisie, le Mexique, la Pologne, le Royaume-Uni, Singapour et Taïwan.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000