A A A
Avion

Le Canada, destination de choix pour la retraite

23 octobre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La plus grande proportion d’expatriés retraités au monde se trouve au Canada, révèle le dernier Sondage international de la HSBC auprès d’expatriés (en anglais) réalisé cette année.

Le rapport est basé sur un sondage effectué en ligne par YouGov au printemps dernier auprès de 9 300 expatriés dans plus de 100 pays, dont 500 habitent et travaillent au Canada.

Les expatriés chez nous :

  • Il fait bon vieillir au Canada! Trois répondants sur dix ont quitté le marché du travail, ce qui représente la plus grande proportion au monde d’expatriés retraités. Huit d’entre eux sur dix, soit près du double de la moyenne mondiale (41 %), se disent par ailleurs très confiants dans l’économie canadienne et conservent au Canada la majorité de leurs placements de retraite.
  • L’école publique a la cote. Non seulement les parents expatriés croient que le Canada est un endroit particulièrement sécuritaire pour leurs enfants, mais, dans 80 % des cas, ils choisissent de les inscrire à l’école publique. Il s’agit de la plus grande proportion observée parmi les pays sondés et plus du double de la moyenne mondiale (37 %).
  • Le climat est froid… mais les gens sont sympathiques. Plus de six expatriés sur dix (bien plus que la moyenne mondiale, qui est de 31 %) affirment qu’ils se font facilement des amis canadiens et près de la moitié ont plus de relations sociales avec eux qu’avec d’autres expatriés. Au total, neuf expatriés sur dix assurent ressentir un fort attachement à leur pays d’accueil, alors que la moyenne mondiale n’est que de 62 %.

Les Canadiens à l’étranger :

Alors que trois millions de Canadiens vivent à l’étranger, selon le gouvernement fédéral, beaucoup d’entre eux considèrent la Suisse, Singapour et la Chine comme les meilleurs pays d’accueil.

  • C’est la Suisse qu’ils préfèrent! En effet, ils indiquent y bénéficier d’une excellente qualité de vie, sans oublier la beauté des paysages suisses et la pureté de l’air. Par ailleurs, du point de vue financier, elle se démarque, selon eux, en offrant des possibilités de progression de carrière et des salaires avantageux, tout en permettant de maintenir l’équilibre entre le travail et la vie personnelle.
  • Ils plébiscitent aussi l’Asie, idéale pour augmenter leurs revenus. C’est d’ailleurs en Chine qu’on retrouve la plus grande proportion au monde d’expatriés à revenu élevé, note le rapport de la HSBC. Près de 40 % d’entre eux touchent un revenu supérieur à 200 000 $US et plus des trois quarts (76 %) ont un revenu disponible supérieur à celui dont ils disposaient dans leur pays d’origine.
  • Ils aiment aussi le Moyen-Orient, notamment pour le dynamisme de son économie. Près des trois quarts des expatriés au Moyen-Orient se disent en effet satisfaits des perspectives économiques actuelles de leur pays d’accueil, soit le plus haut taux de satisfaction parmi toutes les régions sondées.

`

À propos du sondage

Pour qu’un pays figure dans le rapport de la HSBC, il fallait un échantillon minimal de 100 répondants expatriés, dont au moins 30 avaient des enfants.

Le classement a été effectué selon un pointage résumant l’impression générale qu’ils avaient de leur pays d’accueil en matière de qualité de vie, de conditions financières et de la facilité d’élever une famille.

C’est la Suisse qui arrive en tête du palmarès, suivie de Singapour, la Chine, l’Allemagne, Bahreïn, la Nouvelle-Zélande, la Thaïlande, Taïwan, l’Inde et Hong Kong. Le Canada arrive en 11e position.

 

La rédaction recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques