A A A
Lecture

Améliorer les connaissances financières des clients

15 mai 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

litteratie_education_clients_425Le Conseil des professionnels en services financiers entend profiter de la première « journée mondiale de la santé financière » qu’il organise à la fin du mois pour renforcer « l’éducation financière et la protection des consommateurs ».

Dans un communiqué publié hier, le CDPSF rappelle que cet « enjeu mondial pour l’industrie » sera au centre des discussions qu’il animera le 31 mai à Montréal, sous la direction de Jean Sébastien, président de la Fondation pour les consommateurs, et de Michel Fortin, coprésident de la plateforme Média Boutique.

Destinée à mieux identifier « les défis auxquels les professionnels en services financiers font face » et « comment ils peuvent faire progresser l’éducation financière auprès de la population », cette journée comportera notamment une intervention de Jean Sébastien, pour qui « la protection du consommateur doit rassembler et non diviser ».

« CRÉER DES SYNERGIES EST PRIMORDIAL »

« À l’heure du numérique, la nécessité de créer des synergies entre tous les acteurs du secteur financier afin de développer un modèle plus efficace et plus responsable est primordiale. Le digital représente une véritable opportunité pour mettre de l’avant des initiatives et des outils d’éducation financière en faveur de la protection du consommateur. Le numérique réunit les gens, les fait communiquer et partager leur point de vue de plus en plus facilement », souligne le dirigeant.

« L’avenir est à ceux qui entreprennent et qui font preuve d’un esprit d’ouverture à travers de nouvelles relations commerciales et en analysant les nombreuses démarches et opportunités b2b. Introduire de nouvelles solutions de consommation responsable nécessite d’amener l’ensemble des parties prenantes à repenser les systèmes de production, de transformation, de distribution et de consommation, mais également un travail de collaboration entre tous les acteurs de la chaîne économique », estime de son côté Michel Fortin.

Rappelant que le CDPSF a déjà innové avec le développement de sa plateforme de formation intitulée Le Conseil en Direct, son président et chef de la direction explique que cette nouvelle initiative est une façon de « poursuivre sa démarche d’éducation financière ».

« LE CADRE RÉGLEMENTAIRE DOIT S’ADAPTER »

« Le Conseil souhaite participer à l’évolution de l’industrie et veut apporter sa part dans la promotion de l’éducation financière, pour la mettre à disposition du consommateur », souligne Mario Grégoire.

« À l’heure du numérique, beaucoup de secteurs économiques, dont celui des services financiers, doivent accepter de se transformer pour s’adapter aux nouveaux modes de consommation. Le cadre réglementaire doit s’adapter afin d’éviter d’ouvrir la porte à des risques financiers et opérationnels incontrôlés, mais l’interaction humaine restera un élément clé pour un service client plus éclairé et transparent », conclut le patron du CDPSF.

 

 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000