A A A

Le Conference Board optimiste pour le Québec

27 mai 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Devant la tempête économique mondiale, le Québec s’en sortira mieux que l’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique, croit le Conference Board du Canada. Certes, la Belle Province reste aux prises avec une récession, mais elle n’est pas aussi grave qu’en 1981-1982 et en 1990-1991.

« On s’attend à ce que le PIB réel global aux prix du marché tombe de 0,9 % en 2009. Bien que la plupart des secteurs aient à affronter des baisses importantes cette année, la province bénéficiera d’un sérieux coup d’accélérateur grâce aux projets d’infrastructure publique. Ces dernières années, elle a modernisé énormément son infrastructure et cette tendance se poursuivra sans relâche en 2009-2010 », écrit le Conference Board dans sa Note de conjoncture provinciale du printemps 2009.

SOS Ontario

Avec un fléchissement de 2,4 % de son PIB pour 2009, l’Ontario souffrira de la tourmente économique mondiale qui frappe son principal client, les États-Unis. Pertes d’emplois brutales, contraction des revenus disponibles réels, investissements privés anémiques et fades perspectives commerciales seront son lot. « Jusqu’à présent, près de la moitié des pertes d’emploi du pays se sont produites en Ontario, même si la province compte pour à peine plus d’un tiers de l’emploi national total », constate le Conference Board.

Loading comments, please wait.