A A A
Argent

Le dernier tabou

15 juillet 2013 | Tom McCullough | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Voici un article que vous pouvez distribuer à vos clients afin de les aider à savoir quand et comment parler d’argent avec leurs enfants.

L’argent compte. Encouragez le sens des responsabilités financières chez les enfants, en trois étapes :

1. Transmettez des valeurs

De nombreux parents croient que leurs enfants reproduiront par osmose leur rapport à l’argent, mais des messages concurrents, émanant particulièrement des médias et des amis, peuvent brouiller les pistes.

« La télévision enseigne aux enfants que le but de la vie est de consommer, souligne Jon J. Gallo, coauteur de Silver Spoon Kids : How to Raise a Responsible Child in an Age of Affluence. Voilà un message qui n’est peut-être pas celui que vous désirez transmettre. »

Envisagez de coucher sur papier les valeurs que vous souhaitez inculquer à propos de l’argent, telles que :

  • Ne dépense pas davantage que tu ne gagnes;
  • Assure-toi de mettre de côté une partie de ton avoir pour les moins fortunés.

Pour renforcer ce message, voyagez avec vos enfants dans des pays en développement, si vous en avez les moyens. C’est ainsi que j’ai transmis à mes enfants, quand ils étaient jeunes, mon engagement envers les pauvres. Ma fille Kate, aujourd’hui âgée de 21 ans, estime que ces expériences l’ont rendue plus consciente des besoins d’autrui.

Vous pourriez également discuter des règles de conduite familiales concernant l’argent et inclure autant que possible le point de vue des enfants aux valeurs de la famille.

2. Assurez la littératie financière

Si vous prévoyez léguer de l’argent à vos enfants, il importe de les préparer à la réussite plutôt qu’à l’échec. Ils ont besoin d’acquérir des compétences en gestion financière afin d’être prêts à faire face à la difficulté, tant sur le plan pratique qu’émotif, d’administrer des richesses.

Malheureusement, de tels enseignements ne se prodiguent pas à l’école, alors voyez-y à la maison. Par exemple, lorsque vos enfants reçoivent de l’argent de poche ou des cadeaux en argent, encouragez-les à répartir les fonds dans trois boîtes : une pour les dépenses, une pour les économies et une pour les dons. Ils apprendront ainsi la planification, la valeur d’un dollar et la gratification différée. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, aidez vos enfants à établir un budget et un plan financier. Il peut être utile de donner à chaque enfant un montant d’argent à gérer seul, pour qu’il apprenne à investir.

3. Stimulez leur indépendance

Si la fortune peut faciliter la vie d’un enfant, elle peut aussi le prémunir contre les épreuves et les défis, et ainsi le priver des leçons de vie à en tirer.

Si vous donnez à votre adolescente de l’argent de poche mensuellement et qu’au milieu du mois, elle a déjà tout dépensé, laissez-la ronger son frein au lieu de lui verser un complément. Apprendre aux enfants qu’ils ne peuvent avoir le beurre et l’argent du beurre est une leçon de vie inestimable.

Et si votre fils abandonne l’université après un premier semestre infructueux, apprenez-lui que l’argent ne tombe pas du ciel et insistez pour qu’il paie ses frais de scolarité la première année de son éventuel retour aux études.

Le plus tôt vous amorcerez ces étapes, le mieux ce sera. Le savoir-faire financier est l’un des plus beaux cadeaux à offrir à vos enfants.

Malgré la volonté croissante de nos sociétés d’aborder à peu près n’importe quel sujet, les adultes peinent souvent à savoir quand et comment discuter d’argent avec leurs enfants, et ils se demandent même s’ils doivent le faire.

Pourtant, parler du patrimoine familial est une nécessité, et mieux vaut en discuter sur une base régulière. Ces conversations aideront vos enfants à acquérir les compétences, l’expérience et la maturité nécessaires à la gestion de ce qu’ils récolteront un jour, que ce soit un salaire, un boni ou un legs.


Tom McCullough est président de Northwood Family Office et chargé de cours au programme de MBA de la Rotman School of Management de l’Université de Toronto

Loading comments, please wait.