A A A
Justice

Le FBI arrête un Canadien pour fraude boursière

15 janvier 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Aleksandr Milrud, un Ontarien âgé de 50 ans, a été arrêté mardi dans sa luxueuse résidence d’Aventura, en Floride par le Federal Bureau of Investigation (FBI), rapporte l’agence Associated Press.

Le département de la Justice américain lui reproche d’avoir mis au point un stratagème international de transfert d’actions à haute vitesse, qui lui permettait de faire monter ou baisser artificiellement leur cours.

Des courtiers recrutés en Asie

Sa manière d’opérer était simple, mais efficace : s’appuyant sur un réseau composé de courtiers qu’il avait recrutés en Chine et en Corée du Sud, il enregistrait un grand nombre de promesses d’achat ou de vente d’actions, puis les annulait avant que la transaction soit effective.

En agissant de la sorte, il parvenait à donner une impression de forte demande ou d’offre, ce qui modifiait artificiellement la valeur des actions. Il en profitait alors pour les acheter ou les vendre à des prix défiant toute concurrence.

Jusqu’à 50 M$ de profits par mois

Effectuée sur une grande échelle, cette manipulation des marchés lui aurait permis de réaliser entre 1 et 50 millions de dollars de profits par mois. Et selon le FBI, elle aurait entraîné des pertes de plusieurs millions de dollars pour les investisseurs.

Accusé de fraude électronique et de conspiration en vue de commettre une fraude, Aleksandr Milrud encourt une peine de 20 ans de prison pour le premier chef d’accusation et de cinq années d’incarcération pour le second.

La rédaction vous recommande :

L’ex-associé de Bernard Madoff condamné à la prison
Une filiale de HSBC accusée de fraude
La femme qui a coûté 9 G$ US à JP Morgan Chase

Loading comments, please wait.