A A A

Le Groupe TMX sabre 10 % de son effectif

5 novembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’action du Groupe TMX a progressé de plus de 2 % hier à la Bourse de Toronto. Les investisseurs ont bien accueilli les dernières nouvelles concernant le plan d’intégration des activités de la Bourse de Montréal à celles du Groupe TSX.

Parmi ces nouvelles, on note la mise à pied de 85 personnes, ou 10 % de l’effectif, sur une période de 14 mois. Cette réduction du personnel, qui se produira du côté de l’exploitation et du soutien corporatif, résulte de la rationalisation des centres de données.

En même temps, le Groupe TMX créera 30 nouveaux postes en matière de compensation, de développement d’applications technologiques ainsi que de mise au point de nouveaux produits et services à la Bourse de Montréal. L’entreprise lancera également de nouveaux produits comme des contrats à terme basés sur l’indice canadien de volatilité et des mini-contrats à terme sur indices boursiers.

Le plan d’intégration prévoit l’expansion de la compensation des dérivés hors cotes et des développements supplémentaires à sa plateforme technologique SOLA, qui soutient à la fois les activités de la Bourse de Montréal et de la Boston Options Exchange.

L’ensemble de ces initiatives devraient générer des revenus supplémentaires de plus de 10 millions de dollars par année.

Lorsque les deux Bourses ont fusionné, elles avaient indiqué qu’elles réaliseraient des économies de 25 millions de dollars en 2009. Mais depuis ce mariage de raison, la situation économique s’est détériorée. Le nombre de nouvelles émissions a chuté, privant ainsi le Groupe TMX de précieux revenus. La nouvelle entreprise s’est donc vue obligée de réduire ses coûts d’exploitation afin d’équilibrer son budget et de maintenir sa rentabilité.

« Il est malheureux que nous ne puissions retenir tous les employés de l’organisation regroupée. Je suis toutefois convaincu que nous avons mis au point la meilleure structure pour assurer le succès du Groupe TMX à l’avenir », a déclaré Tom Kloet, chef de la direction du Groupe TMX.

Loading comments, please wait.