A A A

Le Groupe TSX songe à se convertir en fiducie de revenu

14 septembre 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(14-09-2006)Richard Nesbitt, pdg du Groupe TSX a déclaré au cours d’une conférence prononcée à Toronto mercredi dernier qu’il n’exclut pas la possibilité de convertir son entreprise en fiducie de revenu.

Richard Nesbitt a indiqué que le Groupe TSX, qui exploite la Bourse de Toronto et la Bourse de croissance TSX, doit peser le pour le contre d’une telle décision, notamment l’impact sur la valeur de la société et celle de ses actions. « Notre structure corporative a été en mesure de générer beaucoup de valeur pour les actionnaires, a-t-il indiqué. Mais je crois toutefois, compte tenu des récents événements, que nous allons continuer de nous pencher sur la structure de fiducie de revenu pour voir si elle ne serait pas plus appropriée pour nous. »

L’entreprise devra s’assurer que la conversion n’affectera par sa stratégie de croissance. En effet, le Groupe TSX est en mode acquisition. Richard Nesbitt n’a jamais caché ses intentions d’acheter des Bourses rivales ou complémentaires aux siennes. Selon des rumeurs persistantes, le Groupe TSX s’apprêterait à mettre la main sur le courtier en obligations Shorcan Brokers pour 25 millions de dollars afin de renforcer sa présence dans le marché des titres à revenu fixe.

Le Groupe TSX s’accommoderait bien d’une structure de fiducie de revenu. En effet, elle dégage chaque année de fortes réserves de liquidités que lui apporte une clientèle captive en croissance. En 2005, l’entreprise de Toronto a affiché des fonds autogénérés de 167 millions de dollars. En 2002, lors de sa conversion en société par actions, ces fonds n’étaient que de 81 millions.

Après une accalmie de quelques mois, il semble que la course à la conversion en fiducie de revenu soit relancée au pays. À la mi-juillet, BCE et Aliant regroupaient certains de leurs actifs au sein d’une fiducie de revenu. Lundi dernier, c’était au tour de Telus, le géant des télécommunications, d’annoncer qu’il allait de l’avant avec son projet de transformation, ce qui a fait bondir son titre de 14 %.

Quant au Groupe TSX, les investisseurs ont semblé être intéressés par les propos de Richard Nesbitt. Mercredi, ils ont fait progresser le cours de l’action de plus de 3 % à 50,65 $.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000