A A A

Le Marché climatique de Montréal lance le premier marché environnemental canadien

2 juin 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le Marché climatique de Montréal (MCeX), une coentreprise de la Bourse de Montréal et de la Chicago Climate Exchange(R), a officiellement lancé vendredi un nouveau contrat à terme sur unités d’équivalent en dioxyde de carbone (CO2e) du Canada.

« L’inscription à la cote du contrat à terme MCeX est une première et fait du Marché climatique de Montréal le premier marché environnemental réglementé au Canada », indique Luc Bertrand, président et chef de la direction de la Bourse de Montréal, chef adjoint de la direction du nouveau Groupe TMX et président du conseil d’administration de MCeX.

À la cérémonie de lancement officielle de MCeX étaient présents le premier ministre du Québec, Jean Charest, le ministre de l’Environnement du Canada, John Baird, le ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux du Canada, Michael M Fortier, les mainteneurs de marché Orbeo, TradeLink LLC et Valeurs mobilières TD Inc., ainsi que les partenaires commerciaux de MCeX.

Pour M. Bertrand, ce lancement constitue la première étape d’un processus graduel qui servira à construire d’autres marchés environnementaux canadiens et à intéresser des investisseurs à y participer. « Notre but est de positionner MCeX comme l’un des principaux développeurs de solutions de marché permettant au secteur industriel de réduire les émissions de gaz à effet de serre aussi efficacement que possible. »

« Notre lancement du Marché climatique de Montréal permettra de placer le Canada au premier rang de la finance environnementale et de la négociation intégrée d’émissions à l’échelle internationale », indique Richard Sandor, président et fondateur de la Chicago Climate Exchange(R), qui exploite le tout premier système de négociation et de réduction d’émissions de gaz à effet de serre au monde, en collaboration avec des membres et des participants du monde entier.

Le contrat à terme MCeX a été spécialement conçu pour aider les participants industriels à gérer leurs risques d’émissions au moindre coût possible, tout en stimulant l’innovation technologique qui réduit les émissions de gaz à effet de serre. On s’attend à ce que le marché réunisse une variété de participants, dont les grands émetteurs visés par les règlements, les investisseurs engagés dans des projets volontaires de réduction des missions, les institutions financières, les investisseurs institutionnels, les gestionnaires de fonds de placement spéculatifs et les compagnies d’assurances.

Tout comme le CCX, le Chicago Climate Futures Exchange et le European Climate Exchange(R), M. Sandor affirme que MCeX offre de grands avantages aux investisseurs des marchés environnementaux émergents. « Comme toutes les bourses réglementées, nous ajoutons de la valeur en offrant aux négociateurs un marché transparent et liquide, un accès ouvert à l’information, des contrats standards, des services de compensation et, par-dessus tout, un mécanisme efficace de découverte de prix. »

Parmi les partenaires commerciaux du MCeX, on retrouve la Caisse de dépôt et placement du Québec, Fasken Martineau Dumoulin, la Société Générale (Canada), CantorCO2e L.P., MF Global Canada cie, le Groupe SNC-Lavalin Inc., Carbon Capital Management, Ogilvy Renault, Ecoressources Consultants, Samson Bélair/Deloitte & Touche, Rio Tinto Alcan. Les mainteneurs de marché, eux, sont Orbeo, TradeLink LLC et Valeurs mobilières TD Inc.

Valeurs Mobilières TD, mainteneur de marché

Valeurs Mobilières TD agira à tant que mainteneur de marché pour le nouveau contrat à terme lié aux émissions de carbone au Canada lancé par le Marché climatique de Montréal. En assurant la liquidité du marché, Valeurs Mobilières TD permettra à un large éventail de partenaires industriels d’atteindre les cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre. TD est le seul mainteneur de marché canadien qui participe à ce projet.

Le contrat à terme lié aux émissions de carbone, premier marché environnemental réglementé au Canada, fournira un mécanisme d’établissement des prix des émissions du carbone au Canada. Initialement, il y aura quatre contrats à terme inscrits, dont les dates d’échéance s’étalent de juin 2011 à mars 2012. Le contrat à terme porte sur 100 unités d’équivalent en dioxyde de carbone (CO(2)e) du Canada.

« Notre partenariat avec le Marché climatique de Montréal constitue un élément seulement de notre stratégie environnementale globale, ajoute Mike Pedersen, chef de groupe, Activités de la Société, Groupe Financier Banque TD. Afin de réduire nos propres émissions, nous travaillons activement à faire en sorte que nos activités aux Canada affichent un bilan carbone neutre en 2010, et TD est la première grande banque au Canada à s’être fixé cet objectif. Notre engagement à l’égard de l’environnement se manifeste également sur le plan local grâce à la Fondation TD des amis de l’environnement qui a versé 45 millions de dollars afin de financer 17 000 projets environnementaux locaux, depuis sa création il y a 18 ans. »

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000