A A A
Établissements

Le MEDAC veut vos dons

12 mai 2011 | Anaïs Chabot | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

fraude_vol_titrelire_364Le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MEDAC), qui s’est fait couper les vivres par l’Autorité des marchés financiers (AMF), sollicite l’appui financier du public. « Appel urgent », est-il d’ailleurs écrit sur le site Web de l’organisme.

Cette décision de l’AMF a de lourdes conséquences pour le MEDAC, qui se voit ainsi privé de 80 % du financement du fonds visant à assurer l’éducation de ses membres et voit son budget de fonctionnement amputé de moitié.

L’organisme a donc publié le 12 mai une publicité dans le Journal de Montréal, où le président-fondateur Yves Michaud demande « aux citoyens, citoyennes, organismes préoccupés par la probité des institutions financières qui gèrent l’épargne publique et privée » de faire des dons, afin d’assurer la viabilité financière du MEDAC.

En entrevue à Argent, le président du MEDAC, Claude Béland a vivement dénoncé la décision de l’AMF de diminuer de 100 000 $ sa contribution son organisme. « La contribution de l’AMF au MEDAC, ce n’était presque rien dans leur budget et ils décident de nous la retirer » a déclaré l’ancien président du Mouvement Desjardins. L’année dernière, l’AMF avait versé 125 000 $ au MEDAC.

Le porte-parole de l’AMF, Sylvain Théberge, a rétorqué pour sa part, toujours à Argent, que « seulement 13 projets sur 33 ont été retenus cette année. Le MEDAC a peut-être fait l’erreur de penser que notre financement était acquis pour toujours. »

Présidé aujourd’hui par l’ancien président du Mouvement Desjardins Claude Béland, le MEDAC a été fondé en 1995 par le Robin des banques Yves Michaud, l’organisme sans but lucratif a pour but premier de donner une tribune aux petits épargnants mais aussi une mission d’éducation auprès de ces derniers.

Loading comments, please wait.