A A A
Épargne

Le moment est propice pour investir, croient les épargnants

7 avril 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Manuvie_garantieL’indice de confiance des épargnants Manuvie a enregistré en mars son plus grand bond trimestriel de la décennie, rapporte Financière Manuvie. En trois mois, il a gagné 15 points et se situe aujourd’hui à + 33, à peine deux points de moins que le sommet de + 35 atteint il y a exactement 10 ans.

« Les bonnes nouvelles économiques se font beaucoup plus nombreuses, ce qui influe certainement sur l’attitude des Canadiens. Après les difficultés économiques que l’on a connues en 2008 et 2009, nous constatons maintenant une croissance soutenue de l’emploi et un regain de confiance dans plusieurs secteurs », a indiqué Paul Rooney, président et chef de la direction de Manuvie Canada.

Toutes les catégories composant l’indice de confiance des épargnants Manuvie ont progressé au cours de la période.

Ainsi, l’indice  placements dans sa propre maison » (rénovations ou remboursement de l’emprunt hypothécaire) a avancé de 10 points en mars, pour s’établir à + 62. Plus des deux tiers (69 %) des personnes sondées par Manuvie jugent le moment propice ou très propice pour effectuer un placement dans leur propre maison, alors que seulement 7 % le considèrent défavorable ou très défavorable.

Pour ce qui est des instruments d’investissement :

  • Les comptes d’épargne libres d’impôt (CELI) ont obtenu les meilleures notes au détriment des REER et des REEE. Près de sept Canadiens sur 10 (68 %) croient que l’occasion est bonne de placer de l’argent dans un CELI, alors qu’à peine 6 % qui disent le contraire.
  • Les REER se sont classés tout juste derrière les CELI. Ils ont progressé de 14 points pour atteindre + 54. Parmi les participants, 65 % estiment que c’est le bon temps de contribuer à un REER, alors que 11 % ne sont pas de cet avis.
  • Les  régimes enregistrés d’épargne-études (REEE) ont gagné six points depuis le dernier sondage. À + 49, les derniers résultats pour les REEE montrent que 59 % des épargnants canadiens pensent qu’il s’agit d’une bonne ou d’une très bonne période pour cotiser à un REEE. Dix pour cent d’entre eux disent qu’il s’agit d’une mauvaise ou d’une très mauvaise période.
  • Les fonds distincts ont également gagné en popularité ce trimestre. Avec une hausse de 11 points pour atteindre + 27, ils ont conservé leur avance sur les fonds communs. Quarante-quatre pour cent des répondants ont une opinion positive des fonds distincts, tandis que 17 % d’entre eux ont un point de vue contraire.
  • L’indice des fonds communs a remonté de 12 points en mars. Il se situe à + 25. Cet indice a été durement frappé à la fin de 2008, subissant une baisse de 31 points. Il reflète l’opinion de 43 % des répondants qui ont affirmé qu’il s’agissait d’une bonne ou très bonne période pour investir dans des fonds communs, alors que 18 % d’entre eux ont jugé qu’il s’agissait d’une mauvaise ou très mauvaise période. Vingt-trois pour cent des participants estiment que la période n’est ni bonne ni mauvaise pour acheter des fonds communs, ou n’avaient pas d’opinion sur le sujet.

Depuis son lancement en 1999, l’indice de confiance des épargnants Manuvie est demeuré positif. Il a atteint un sommet de + 35 au début de 2000, puis il est tombé à + 11 en décembre 2001. Au cours des dernières années, l’indice est demeuré généralement près de son sommet des six dernières années en se maintenant au-dessus de + 20. Il a toutefois connu une forte baisse il y a un an et en décembre dernier, lorsqu’il a atteint un creux historique de + 5.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000