A A A

Le papier commercial grève la rentabilité de l’Industrielle Alliance

9 novembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le bénéfice net de l’Industrielle Alliance a été amputé de 7,3 millions de dollars au 3e trimestre de 2007, en raison de la dépréciation de son portefeuille de papier commercial adossé à des actifs non bancaires(PCAA).

L’Industrielle Alliance n’a pas voulu tergiverser. Elle a rajusté rapidement à la baisse la juste valeur marchande estimée des 104 millions de dollars de PCAA auquel elle est exposée. La dépréciation est de l’ordre de 15 %. Le tiers a été absorbé par les provisions mathématiques constituées par l’assureur de Québec.

« Nous avons décidé de jouer de prudence et de diminuer dès maintenant la valeur de nos papiers commerciaux de manière à pouvoir continuer à nous concentrer sur ce qui a toujours fait notre force, et notamment ce trimestre-ci, soit la croissance des affaires », a indiqué Yvon Charest, pdg de l’Industrielle Alliance.

Cette secousse financière n’a pas empêché l’entreprise d’afficher une rentabilité améliorée par rapport à l’an dernier. En effet, le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires s’est chiffré à de 59,1 millions de dollars, 8 % de mieux qu’en 2006. Ce bénéfice se traduit par un bénéfice par action ordinaire dilué de 0,73 $, en hausse de 0,05 $ par rapport au trimestre correspondant de l’année précédente. Quant au rendement des capitaux propres, il s’est établi à 14,5 % sur base annualisée.

Cette performance s’explique par la croissance continue de l’Industrielle Alliance dans tous ses secteurs d’activité. Au cours du 3e trimestre de 2007, les ventes de fonds communs ont bondi de 75 %. Celles de fonds distincts ont grimpé de 21 % pour les produits aux particuliers. Les ventes d’assurance individuelle ont repris du poil de la bête, après deux trimestres à la baisse, avec une hausse de 11 %. Le secteur de l’assurance collective pour les régimes d’employés a connu des ventes records ce trimestre-ci. Et les rentrées de fonds ont plus que triplé dans le segment des rentes assurées du secteur des rentes collectives. « Au total, les nouvelles ventes ont fait augmenter la valeur ajoutée des ventes de 39 % au cours du trimestre, notre meilleur résultat à ce jour », a souligné Yvon Charest.

Le conseil d’administration a déclaré le paiement d’un dividende trimestriel de 0,20 $ par action ordinaire, soit un dividende semblable à celui déclaré le trimestre dernier. L’Industrielle Alliance n’a pas émis de prévisions pour le prochain trimestre. Elle compte plus de 3 millions de clients d’un océan à l’autre, emploie plus de 2 900 personnes et administre un actif de plus de 50 milliards de dollars.

Les investisseurs ont manifesté un contentement modéré à la publication de ces résultats. Le cours de l’action a progressé de 0,15 $ à  39,20 $.

Loading comments, please wait.