A A A
Techno

Le partenariat Kronos/iGeny entre dans une nouvelle phase

11 décembre 2015 | Hélène Roulot-Ganzmann | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

clavier_ordinateur_taper_425La mise en place de passerelles entre les technologies de Kronos Finance et iGeny Pro a franchi une nouvelle étape cette semaine en vue d’aider les conseillers à gagner du temps, gérer leurs affaires plus efficacement… et se protéger d’éventuelles poursuites.

D’un côté, il y a Kronos Finance, logiciel de gestion de la relation client sur le marché depuis une quinzaine d’années. De l’autre, iGeny Pro, un gestionnaire de processus d’affaires, également appelé « système-expert », assez intelligent pour pouvoir dire au conseiller quoi faire lorsqu’un client se met dans une situation donnée.

Deux produits complémentaires qui, s’ils arrivaient à communiquer, permettraient aux professionnels des services financiers de réduire leurs risques d’erreurs et d’omissions, de s’adapter plus rapidement aux conditions changeantes et d’agir de manière structurée et conforme aux lois et règlements.

« Nos deux applications gèrent des informations identiques, explique Daniel Guillemette, président d’iGeny. Le nom, l’adresse, le numéro d’assurance sociale, le numéro de police d’assurances, etc. Nous travaillons depuis plusieurs mois à la mise en place de passerelles technologiques afin que ces informations puissent transiter d’un logiciel à un autre et ainsi proposer une solution intégrée. »

ET BIENTÔT AGEMAN

La première passerelle a été établie durant l’été et a permis d’importer les contacts et leurs relations entre eux de Kronos jusqu’à iGeny. La deuxième, mise en branle cette semaine, a fait transiter la police d’assurance, le numéro de contrat et les fournisseurs. D’autres phases sont prévues au cours de 2016. Elles permettront alors de faire migrer les informations dans l’autre sens, depuis iGeny jusque vers Kronos, puis d’intégrer un autre joueur, la suite Ageman.

Outre améliorer l’efficacité des conseillers, cette solution intégrée leur permettra de se protéger si un client venait à les poursuivre en justice.

« Le système iGeny prend des notes lui-même, explique M. Guillemette. Il garde tout en mémoire. À chaque fois que quelqu’un pèse sur un bouton, c’est enregistré. On sait qui a fait quoi, quand et où. Jusque-là, ça n’avait peut-être pas grande importance. Mais alors qu’aujourd’hui l’AMF demande aux conseillers de garder toutes leurs notes, alors même que la nouvelle réglementation va certainement faire en sorte que de plus en plus de conseillers vont se retrouver devant les tribunaux, le fait qu’il reste une trace éternelle de chaque action devient essentiel. »

UNE PREMIÈRE AU CANADA

Or, si le logiciel Kronos peut aider les conseillers à gérer efficacement leurs relations clients grâce à son système de suivi, il ne permet pas de savoir quoi faire quand vient le temps de gérer des processus.

« Prenons juste un exemple, illustre M. Guillemette. J’ai un client qui a une police d’assurance vie. Il paie par prélèvement bancaire, mais un jour le compte n’est pas provisionné et le paiement est rejeté. La banque prévient le conseiller, qui a le devoir de prévenir son client. iGeny va être capable de lui dire ce qu’il doit faire et va se rappeler de tout ce qu’il a fait. C’est un vrai plus devant un tribunal. »

Quant à Kronos, ce partenariat lui permet de se propulser au sein d’un écosystème unique où la compétition n’existe pas. Elle devient en effet la première et la seule application de gestion de la relation client au Canada à permettre à ses utilisateurs de bénéficier de l’intelligence d’un système-expert.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques