A A A
Affaires

Un patron généreux avec ses employés gagne son pari

27 octobre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le patron de la petite entreprise américaine Gravity Payments, qui avait annoncé en avril son intention de baisser son salaire pour augmenter celui de ses employés, a toutes les raisons d’être satisfait, rapporte Le Figaro.

En effet, depuis que cette mesure est entrée en vigueur, la PME spécialisée dans les moyens de paiement a enregistré une hausse « significative » de la productivité de ses équipes ainsi qu’un fort accroissement du nombre de clients, qui sont passés d’une trentaine à plus de 2 000 par mois.

Au printemps, Dan Price avait créé la surprise chez nos voisins du Sud en décidant d’instaurer un salaire minimum annuel de 70 000 dollars dans sa compagnie. Comment? Notamment en divisant son salaire par 14 et en puisant dans les bénéfices dégagés en 2014 par la firme, soit un peu plus de deux millions de dollars.

DOUBLEMENT DES BÉNÉFICES

Dans une entrevue qu’il vient d’accorder à la revue américaine Inc., le jeune dirigeant explique que, après la vague de critiques et de scepticisme qui a accueilli son projet, la situation s’est normalisée.

Durant les semaines qui ont suivi son annonce, quelques-uns des 120 employés ont bien quitté la firme, mais un plus grand nombre de nouvelles recrues sont venues en renfort, dont Tammi Kroll, l’ancienne vice-présidente des opérations de production de Yahoo! qui a rejoint l’équipe en septembre.

Globalement, assure le patron de Gravity Payments, les retombées de cette politique ont été si positives que les bénéfices de l’entreprise ont presque doublé, tandis que le taux de fidélisation de sa clientèle a lui aussi progressé.

UN PLAN SUR TROIS ANS

Dans l’entrevue à Inc., Dan Price révèle par ailleurs que pour tenir sa promesse de doubler le salaire minimum de ses salariés, il a dû vendre la totalité des actions qu’il possédait, vider ses comptes de retraite et hypothéquer ses deux propriétés.

Au total, la revalorisation salariale des 120 employés de la compagnie coûtera environ 1,8 million de dollars et se fera progressivement sur trois ans.

La rédaction vous recommande :

Insolite : il coupe son salaire de 1 M $US à 70 000 $US pour motiver ses employé

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques