A A A
Argent

Le Père Noël a-t-il un plan?

24 décembre 2012 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Même si le Père Noël a sûrement d’autres priorités en cette veille de Noël, il faut cependant qu’il réalise que cette période est très importante en ce qui concerne la planification financière. Voici donc quelques conseils fiscaux de la RBC destinés au Père Noël, mais qui pourraient tout aussi bien s’adapter à vos clients propriétaires d’entreprise.

« Le Père Noël, en plus d’être Canadien, est un philanthrope réputé, un propriétaire d’entreprise, une personne âgée et un grand voyageur, de même qu’un contribuable. Ses besoins en matière de planification financière sont donc vraiment uniques, explique Richa Hingorani, experte-conseil régionale en planification financière, RBC Planification financière. Il doit prendre en considération plusieurs éléments au chapitre de la planification fiscale et financière à cette période de l’année, tout comme doivent le faire bon nombre de Canadiens, qu’ils célèbrent Noël ou non. C’est pourquoi nous lui proposons la liste pratique suivante, qui attirera son attention sur d’autres questions importantes en cette fin d’année. »

Dons de charité
Si le Père Noël fait ses dons de bienfaisance avant la date limite du 31 décembre 2012, ceux-ci seront évidemment déductibles d’impôt, lors de sa déclaration de revenus pour 2012.

Fractionnement du revenu
Comme le Père Noël a une conjointe qui ne travaille pas, il pourrait envisager, afin de réduire son fardeau fiscal, de fractionner con revenu avec elle. Il pourrait notamment lui consentir un prêt à taux prescrit au conjoint. Dépendamment du montant du prêt, l’impôt du Père Noël pourrait donc être beaucoup moins élevé.

Prestation de la Sécurité de la vieillesse
Si le revenu du Père Noël est de plus de 69 562 $ pour l’année 2012, la prestation de la Sécurité de la vieillesse fera l’objet d’une récupération. Il devra donc trouver des astuces fiscales, avec son conseiller, pour éviter cette situation.

Assurance voyage
Étant donné que le Père Noël voyage beaucoup et souvent, il a besoin d’une assurance voyage hors du pays, ainsi que d’une assurance soins médicaux hors du pays.

Placements
Advenant le cas où le Père Noël aurait des placements, afin que ses pertes en capital puissent être opposées aux gains réalisés par son portefeuille, il devra tenir compte du dernier jour de négociation, soit aujourd’hui (le 24 décembre) pour toutes les opérations du Canada, et le 26 décembre pour celles aux États-Unis.

Un FERR?
Le Père Noël a-t-il 71 ans? Si oui, il devra songer à transformer son REER en FERR en 2013.

RRI
Comme le Père Noël est propriétaire d’une entreprise légalement constituée, et qu’il devrait continuer à y tenir un rôle actif pendant encore plusieurs années, il devrait envisager la possibilité d’établir un régime de retraite individuel (RRI). Cela lui permettrait d’obtenir un allègement fiscal pour son entreprise, en plus d’augmenter l’épargne-retraite pour le cotisant.

Vacances
Après la période des Fêtes, le Père Noël voudra sûrement prendre des vacances. S’il décide de le faire aux États-Unis, il devra toujours penser que s’il y réside plus de 183 jours pendant deux années consécutives, il pourrait devoir payer de l’impôt sur le revenu.

Loading comments, please wait.