A A A

Le pétrole serait la cause de la récession mondiale, dit Jeff Rubin

4 novembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

C’est la hausse vertigineuse des cours du pétrole depuis 2002, et non pas la crise des hypothèques à risque, qui est serait la grande responsable d’une éventuelle récession mondiale, dit Jeff Rubin.

L’économiste en chef de Marchés mondiaux CIBC fait remarquer que quatre des cinq dernières récessions mondiales ont découlé d’une envolée des prix de l’or noir. Or,  l’économie mondiale vient justement de connaître la plus importante de toutes ces flambées. Au cours de l’actuel cycle économique, les prix réels du pétrole ont progressé de plus de 500 %, soit le double de ceux qui ont ayant provoqué les deux plus graves récessions depuis la Seconde Guerre mondiale, à savoir la récession de 1974 et la double récession de 1980 et de 1982.

Une chute du brut pour relancer l’économie

« Si des chocs pétroliers moitié moins importants que le plus récent ont pu créer les pires récessions des 50 dernières années, ce facteur permet manifestement d’expliquer les récessions qu’ont connues plus tôt cette année des économies dépendantes du pétrole comme celles du Japon et des pays de la zone euro », écrit Jeff Rubin.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000