A A A
Affaires

Le quart des assurés n’ont aucune idée de leur police

19 octobre 2010 | David Santerre | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Questions2_423

Le quart des Québécois n’ont que peu ou pas d’idée de ce qui est couvert par leur police d’assurance habitation, selon ce que révèle un sondage mené par la firme Environics Research pour le compte de TD Assurance.

En revanche, les autres, ceux qui disent savoir à tout le moins en partie ce qui est couvert par leur police, ne prenne par les mesures adéquates pour se protéger en cas de sinistre dans la moitié des cas.

De ceux-là, 54 % ne dressent pas d’inventaire des biens se trouvant dans leur logis ou sur leur terrain, alors que 27 % ne pensent pas à aviser leur assureur lorsqu’ils font une grosse acquisition qui pourrait revoir à la hausse le montant de leur couverture.

Ils auraient pourtant intérêt à être plus vigilant à ce chapitre, puisque le tiers des Québécois sondés disent avoir déjà présenté une demande d’indemnisation, et que la moitié d’entre eux disent avoir eu au moins une surprise au sujet de leur couverture à ce moment. «S’il est vrai qu’il est peu réaliste de pouvoir connaître tous les détails d’une police d’assurance, il n’en demeure pas moins qu’il est nécessaire de savoir les éléments essentiels couverts par cette police et ainsi éviter les problèmes coûteux en cas d’imprévu, explique Henry Blumenthal, vice-président et chef de la souscription chez TD Assurance. Ne pas mettre à jour sa police d’assurance, c’est un peu comme s’habiller et quitter la maison avant d’avoir vérifié la météo, et risquer de se retrouver en mauvaise posture alors que ça aurait pu être évité. Nul ne souhaite se retrouver pataugeant dans l’eau dans son sous-sol en se demandant s’il dispose d’une assurance adéquate.»

Voilà donc une bonne occasion de rappeler à vos clients l’importance de bien s’informer du contenu de leur police d’assurance. Et de vous poser toutes les questions nécessaires quant à leur bonne compréhension de vos explications et de leur couverture.

Vous pouvez aussi leur suggérer de dresser une liste complète de tout ce qui meuble leur logis, des meubles à l’argenterie, en passant par la cave à vins, les bijoux et les outils. Suggérez leur aussi de placer cette liste en lieu sur, sur support électronique et accessible hors de la maison.

Rappelez leur aussi de vous informer de toute acquisition d’importance qui pourrait revoir à la hausse la valeur de leurs biens assurables.


Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000