A A A

Le RPC devrait cesser de fumer

22 juin 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(22-06-2005)L’ Association médicale canadienne(AMC)affirme qu’il estillogique pour l’Office d’investissement du Régime de pensionsdu Canada(OIRPC)de faire des placements de 100 millions de dollars dans l’industriedu tabac.

L’organisme fait remarquer que les gouvernements au Canada dépensentau moins 131 millions par année pour convaincre les Canadiens de ne pasfumer ou d’abandonner le tabagisme.

Par conséquent, l’AMC demande à l’OIRPC de cesserd’investir dans l’industrie du tabac et de se départir deses placements existants. Outre l’aspect santé de sa démarche,l’AMC met également en garde l’OIRPC contre «la menaceque pourraient poser les litiges». Elle signale aussi que «beaucoupd’autres sociétés de placement et de régimes de retraiteont déjà aboli leurs placements dans l’industrie du tabac».

Ce désinvestissement aurait peu d’impact sur le rendement globaldu RPC, indique l’AMC. En effet, le RPC consacre aux titres de l’industriedu tabac à peine 10 cents par tranche de 100 $ d’investissement.S’il se débarrassait de ces actions, «le risque supplémentaireserait insignifiant. Pourquoi donc ne pas le faire?» demande l’AMC.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000