A A A
Économie

Le secteur financier fructueux au troisième trimestre

27 novembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les sociétés canadiennes ont réalisé des bénéfices d’exploitation globaux de 90,2 G$ au troisième trimestre, soit une hausse de 3,7 % par rapport au trimestre précédent, selon les données publiées hier par Statistique Canada. Mais le secteur financier a fait encore mieux.

Les bénéfices y ont grimpé de 8,6 % pour se fixer à 23,1 G$, leur plus haut niveau depuis 2013. Cette augmentation a fait suite à une hausse de 11,3 % au deuxième trimestre.

La majeure partie de cette hausse a été répartie à parts presque égales entre le secteur de l’intermédiation financière par l’entremise de dépôts et celui de l’assurance.

Stabilité par rapport à 2013

Toujours au troisième trimestre, les bénéfices des entreprises d’intermédiation financière ont crû de 8,9 % pour s’établir à 10,7 G$, après avoir enregistré une baisse de 6,2 % au trimestre précédent. Les sociétés d’assurance ont quant à elles déclaré des bénéfices de 2,9 G$, soit une hausse de 846 M$ par rapport au deuxième trimestre.

D’une année à l’autre, les bénéfices d’exploitation des sociétés canadiennes dans le secteur sont restés inchangés en comparaison avec le troisième trimestre de 2013.

À noter que les rentrées d’intérêts et de dividendes ainsi que les gains et les pertes en capital sont inclus dans les bénéfices d’exploitation, de même que les intérêts versés sur les dépôts.

Par ailleurs, les bénéfices d’exploitation diffèrent des bénéfices nets, qui correspondent aux bénéfices réalisés par les sociétés après impôt.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques