A A A
Argent

Le secteur Gestion du patrimoine profite à la Banque Nationale

27 mai 2013 | Fabrice Tremblay | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La Banque Nationale a annoncé des résultats pour son deuxième trimestre nettement supérieurs aux attentes des analystes. Les secteurs Gestion du patrimoine et Marchés financiers ont particulièrement contribué à la hausse du bénéfice net. La Banque Nationale augmente son dividende trimestriel de 5 %, le faisant passer de 83 cents à 87 cents par action.

« La Banque a déclaré des résultats record au deuxième trimestre de 2013 grâce à l’excellente performance de nos trois secteurs d’affaires. Les secteurs Gestion de patrimoine et Marchés financiers ont tous deux réalisé une hausse de plus de 20 % de leur résultat net, bénéficiant de la vigueur de notre expansion pancanadienne », souligne Louis Vachon, président et chef de la direction de la Banque Nationale.

« De plus, le secteur Particuliers et Entreprises affiche une augmentation du volume des prêts de plus de 10 %, ainsi qu’une bonne croissance dans un environnement hautement concurrentiel », ajoute M. Vachon.

Le résultat net du secteur Gestion de patrimoine s’établit à 58 millions de dollars au deuxième trimestre de 2013, excluant les éléments particuliers. Il s’agit d’une hausse de 23 % par rapport aux 47 millions enregistrés au trimestre correspondant de 2012. La croissance des actifs sous administration et gérés a permis une hausse de 4 % des  revenus provenant de ce secteur.

À lire : Trust Banque Nationale et l’Industrielle Alliance raflent un gros contrat

Mieux que les prévisions

Au deuxième trimestre, la banque a enregistré un bénéfice record de 369 millions de dollars, excluant les éléments particuliers soit une hausse de 6 % par rapport au trimestre correspondant l’an dernier. Le bénéfice par action s’est situé à 2,08 $ par action, par rapport à 1,95 $ l’an dernier. Selon les prévisions recueillies par la firme Thomson Reuters, les analystes s’attendaient à un bénéfice de 1,98 $ par action.

Les revenus ont diminué de 8 %, mais ils se sont tout de même situés au-dessus des attentes. La banque a enregistré un revenu de 1,38 milliard, alors que les analystes tablaient sur un revenu de 1,26 milliard.

Rachat de 2 % des actions

La Banque Nationale a par ailleurs indiqué que son conseil d’administration a autorisé une offre publique de rachat afin d’acheter à des fins d’annulation un maximum de 2 % de ses actions ordinaires en circulation.

La Banque est d’avis que l’offre publique de rachat dans le cours normal des activités est un emploi approprié des fonds excédentaires de la Banque, s’inscrivant dans sa stratégie de gestion des capitaux.

À lire : Nouveau compte d’épargne à la Banque Nationale

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000