A A A

Le taux de chômage connaît une légère hausse en avril

12 mai 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Selon les estimations de Statistique Canada, l’emploi a connu une hausse modeste en avril (+19 000), comparable à celle de mars. Cette progression fait suite aux forts gains du début de l’année. Le taux de chômage a légèrement monté pour atteindre 6,1 % en avril, alors que plus de personnes entraient sur le marché du travail. Toute la croissance notée en avril provient du travail indépendant et à temps plein.

Dans les 12 derniers mois, environ 348 000 emplois ont été créés (+2,1 %), et le travail à temps plein a crû deux fois plus vite que celui à temps partiel.

Par ailleurs, une fois les données ajustées pour les comparer avec celles des États-Unis, le taux d’emploi canadien a gagné 0,5 % dans les 12 derniers mois pour s’établir à 64,5 % en avril 2008, un sommet inégalé. De plus, les secteurs de la finance et surtout de la construction ont contribué à faire croître l’emploi dans la dernière année. Au contraire, aux États-Unis durant la même période, l’emploi a reculé en construction et en finance, puis le taux d’emploi a fléchi de 0,3 % pour se fixer à 62,7 % en avril 2008. Les deux pays ont vu l’emploi baisser de façon marquée dans le secteur de la fabrication.

En avril, l’emploi a progressé dans le secteur de l’hébergement et des services de restauration, en plus de la construction. En avril, le secteur de l’hébergement et des services de restauration ainsi que celui de la construction ont créé 22 000 nouveaux emplois, principalement grâce à l’Ontario, à l’Alberta et à la Colombie-Britannique. Ces hausses récentes compensent le recul de l’emploi de la fin de 2007. L’emploi dans la construction a continué à se hisser en avril (+16 000), portant les hausses des 12 derniers mois à 113 000 (+10,1 %), la plus forte croissance de toutes les branches d’activité. De plus, en fabrication, l’emploi s’est légèrement replié le mois dernier, poursuivant la régression amorcée à la fin de 2002. Quant aux 12 derniers mois, l’emploi y a fléchi de 112 000. L’Ontario a absorbé près de la moitié du recul (-50 000), les autres baisses survenant surtout en Colombie-Britannique (-29 000), au Québec (-13 000) et en Alberta (-11 000).

La fabrication a poursuivi sa régression en avril, l’emploi dans ce secteur ayant reculé en Ontario et en Colombie-Britannique. Dans l’ensemble, le secteur de la fabrication a perdu 112 000 emplois par rapport à avril 2007.

Si la plupart des provinces ont subi de faibles gains de l’emploi, seul le Manitoba a enregistré des hausses appréciables le mois dernier. Cette hausse est estimée à 9 000, atteignant des sommets inégalés en avril et portant la croissance des 12 derniers mois à 3,1 %. La progression de l’emploi en avril a réduit le taux de chômage à 3,8 % (-0,5 %). C’est le deuxième plus bas taux au pays, après l’Alberta.

L’Ontario a soutenu une faible hausse de l’emploi en avril (+12 000), amenant à 2,2 % le taux de croissance depuis avril 2007, soit un peu plus que la moyenne nationale. La progression durant cette période est survenue en construction, ainsi que dans plusieurs branches du secteur des services. Cependant, le fléchissement de l’emploi manufacturier s’est poursuivi, le secteur de la fabrication perdant 15 000 travailleurs en avril.

L’emploi a progressé à Terre-Neuve-et-Labrador en avril (+2 400), ce qui a permis à ce taux de poursuivre la remontée amorcée l’été dernier et au taux d’emploi d’atteindre un sommet sans précédent de 52,6 %. Dans les 12 derniers mois, la province a profité de 2,3 % de nouveaux emplois.

En Alberta et en Colombie-Britannique, la vigueur persistante du marché du travail a entraîné, en avril, des taux d’emploi record. Dans les 12 derniers mois, la Colombie-Britannique et l’Alberta ont affiché des taux de croissance de l’emploi supérieurs à la moyenne nationale (+3,4 % et +3,0 % respectivement). En avril, l’emploi a peu bougé dans ces deux provinces.

En avril, le Québec est la seule province où l’emploi a fléchi, avec 20 000 emplois retranchés, soit la première baisse importante depuis deux ans. Ce recul a fait monter le taux de chômage de la province de 0,3 % pour le hisser à 7,6 %. En avril, le nombre de travailleurs a diminué dans un certain nombre de branches du secteur des services et en agriculture. En conséquence, l’emploi n’a gagné que 0,7 % (+27 000) dans la province par rapport à avril 2007.

Enfin, les femmes canadiennes de 25 ans et plus ont été le seul groupe démographique dont le nombre d’emplois a augmenté en avril (+17 000), et leur taux de chômage est encore demeuré inférieur à celui des hommes adultes (4,7 %, contre 5,2 %). Malgré la hausse d’avril, depuis avril 2007, la croissance de l’emploi chez les femmes adultes (+1,6 %) a été inférieure à celle des hommes adultes (+2,4 %).

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000