A A A

Le taux de chômage est à la hausse en juillet

7 août 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(07-08-2006)Le taux de chômage a grimpé de 0,3 %, passant à 6,4 % en juillet, après son plus bas niveau depuis 1974 le mois précédent, indique Statistique Canada. Les employeurs canadiens ont retranché 5 500 emplois, ce qui constitue le premier déclin de deux mois consécutifs depuis l’été 2004, donnant plus de poids à la décision de la Banque du Canada de ne pas hausser les taux d’intérêt une fois de plus cette année.

Selon le rapport de Statistique Canada, le secteur manufacturier a mené le bal avec 33 300 emplois en moins, les pertes les plus importantes de l’industrie depuis janvier. Les milieux des transports et des entrepôts ont vu 16 900 de leurs emplois disparaître. En tout, les usines ont mis 224 000 travailleurs à pied depuis la fin de 2002, soit 9,6 % de leurs employés.

« Avec la haute valeur du dollar que nous avons eue depuis un certain temps, les entreprises se concentrent sur “l’amélioration de la productivité” en produisant plus avec moins de travailleurs », a déclaré Ted Carmichael, économiste principal de J.P. Morgan Securities à Toronto.

La hausse de 40 % de la valeur du dollar depuis la fin de 2002 a aussi fait une brèche dans les exportations vers les États-Unis qui correspondent au tiers de l’économie canadienne. En mai, elles ont atteint leur plus bas niveau depuis un an.

Le marché de l’emploi a été volatil dans les trois derniers mois, passant du chiffre quasi-record de 96 700 nouveaux emplois en mai à des pertes de 4 600 en juin et de 5 500 en juillet, le plus gros déclin depuis décembre.

Toutefois, la croissance moyenne de 29 000 emplois dans les trois derniers mois démontre que le marché ne s’est pas effondré, note M. Carmichael. Les employeurs ont créé 21 600 emplois à temps plein en juillet et ont retranché 27 000 emplois à temps partiel moins bien payés, selon Statistique Canada. Le bassin de travailleurs(les Canadiens de 15 ans et plus ayant ou recherchant un emploi), quant à lui, a augmenté de 64 200. De plus, les exportateurs s’ajustent au dollar canadien et aux taux d’intérêt plus élevés, et les consommateurs continuent de dépenser, faisait remarquer David Dodge, le gouverneur de la Banque du Canada, le 13 juillet.

Dans son rapport, la Banque prédit que la croissance économique du pays ralentira à 2,9 % en 2007, après une croissance de 3,2 % cette année.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000