A A A

Le taux d’intérêt américain demeure inchangé

9 août 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(09-08-2006)La Federal Reserve Bank a préservé le taux cible du financement à jour américain à 5,25 %, mettant ainsi fin à un record de deux années de hausses.

« Il y a encore des risques d’inflation, a averti le Federal Open Market Committee(FOMC)hier à Washington. L’étendue et le timing de toutes mesures additionnelles qui pourraient être nécessaires pour gérer ces risques dépendront de l’évolution des perspectives en matière d’inflation et de croissance économique. »

En prenant cette décision, la banque centrale compte sur un ralentissement suffisant de la croissance économique pour amortir la montée des prix. S’ils ont eu tort, les responsables des politiques pourraient, dans les prochains mois, avoir à prendre des mesures plus strictes qui risqueraient d’étouffer l’expansion.

William Poole, président de la Federal Reserve de St-Louis, a affirmé la semaine dernière qu’il était partagé quant à savoir s’il fallait continuer d’augmenter les frais d’emprunt. « La croissance économique a ralenti par rapport à son rythme plutôt rapide en début d’année. Les hauts niveaux d’utilisation des ressources et les prix de l’énergie et des autres produits de base ont le potentiel de soutenir les pressions inflationnistes. Toutefois, ces pressions devraient se calmer avec le temps, reflétant les attentes d’une inflation contenue et les effets cumulés des actions en matière de politique monétaire et autres facteurs restreignant la demande totale. »

Rappelons que la décision de la Fed, dont le présent taux cible du financement à jour est à son plus haut niveau depuis mars 2001, vient mettre un terme à une série de 17 hausses consécutives. Le taux se situait à 1% quand cette série a débuté en juin 2004.

En réponse au maintien du taux d’intérêt, les titres américains ont chuté, mais les obligations et le dollar américain ont subi peu de changement.

Loading comments, please wait.