A A A
Justice

Le tribunal épingle Normand Bouchard

27 janvier 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

balance_justice_scale_425Le pseudo-conseiller Normand Bouchard a été déclaré coupable de 31 chefs d’accusation pour avoir exercé l’activité de conseiller en valeurs sans être inscrit à ce titre.

Spécialisé dans le détroussement d’épargnants, Normand Bouchard recrutait ses victimes par le biais de petites annonces dans des journaux de quartier. Après les avoir rencontrées et mises en confiance, il leur faisait ouvrir des comptes de courtage en ligne. Ensuite, il leur demandait des renseignements lui permettant de faire des placements à même les sommes économisées dans des comptes de retraite immobilisés ou des fonds de pension.

La plupart des victimes vivaient une situation personnelle difficile lorsqu’elles sont tombées sur Normand Bouchard. Connaissant peu ou pas du tout le marché boursier, elles ont perdu tout leur argent.

Les représentations sur sentence auront lieu le 24 février prochain. Rappelons que Normand Bouchard fait également l’objet de deux ordonnances d’interdiction, l’une prononcée en juin 2007 et l’autre, liée au dossier Carrefour, émise en décembre 2009.

L’Autorité des marchés financiers souligne que le Normand Bouchard qui vient d’être déclaré coupable ne doit pas être confondu avec :

– Normand Bouchard, détenteur du certificat 104 223, et rattaché à Bouchard, Gratton, Beaudoin et Associés et à Desjardins Sécurité Financière Investissements à Brossard.

– Normen Bouchard, détenteur du certificat 104 225, et rattaché au cabinet Services financiers Normen Bouchard à Québec.

Ces deux conseillers n’ont rien à voir avec la décision qu’a rendue la Cour du Québec.


Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000