A A A
Économie

Légère baisse des PIB québécois et canadien

20 juillet 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le produit intérieur brut (PIB) réel aux prix de base a reculé de 0,4 % au Québec et de 0,1 % au Canada en avril dernier. Mais, pour les quatre premiers mois de l’année, les PIB québécois et canadien sont toujours en hausse de 1,4 % et de 1,7 % respectivement.

La baisse au Québec provient des industries productrices de biens. Ces dernières enregistrent une diminution de 1,4 %, tandis que les industries de services augmentent leur production de 0,1 %.

Les pertes recensées dans les services publics, la construction, la fabrication, le commerce de détail, la finance et l’assurance n’ont pu être compensées par le commerce de gros et les services professionnels, scientifiques et techniques en hausse.

UN MOIS DE FLUCTUATIONS

Le secteur des services a connu une hausse de 0,1 % en avril, suivant des gains similaires observés en février (0,1 %) et mars (0,2 %).

En détail :

• commerce de gros (+ 0,9 %);
• services immobiliers et services de location et de location à bail (+ 0,4 %);
• services professionnels, scientifiques et techniques (+ 1,1 %);
• administrations publiques (+ 0,3 %).

La situation est différente du côté du commerce de détail et des services de transport et d’entreposage, qui font tous deux état de baisses de 0,7 %.

Les secteurs de la finance et des assurances enregistrent aussi une légère inflexion pour le mois (- 0,8 %).

Pour la période des quatre premiers mois de l’année, les industries productrices de services sont en hausse (Québec : 1,6 %, Canada : 2,4 %), à l’instar du secteur de la production de biens (Québec : 0,8 %, Canada : 0,1 %).

AUTRES STATISTIQUES

• le secteur de la fabrication a baissé de 0,2 % en avril, suivant une hausse de 1,1 % en mars et une baisse de 2 % en février;
• l’industrie de la construction s’est dépréciée de 3,3 % en avril, faisant suite à des baisses de 1,3 % en mars et de 1,7 % en février;
• l’industrie du commerce de gros a enregistré une hausse de 0,9 %, et ce, après avoir stagné en mars et fléchi de 0,8 % en février.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques