A A A

L’envol du huard fait baisser la balance commerciale canadienne avec l’étranger

12 novembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Selon un rapport de Statistique Canada, en septembre dernier, la balance commerciale du Canada par rapport à ses transactions avec les autres pays a reculé pour atteindre son plus bas niveau depuis décembre 1998. Cette baisse est attribuable au repli des exportations et à l’augmentation des importations.

Ces résultats s’expliquent par la montée fulgurante du dollar canadien. En effet, entre janvier et septembre 2007, le huard s’est apprécié de 13 % par rapport au dollar américain, atteignant la parité à la fin de septembre.

Les exportations du Canada vers l’étranger ont diminué de 2,3 % pour se chiffrer à 37,7 milliards de dollars en septembre, soit leur plus bas niveau depuis octobre 2006. Entre août et septembre, la diminution marquée des exportations de machines et d’équipement(-7,2 %)ainsi que de biens industriels(-3,6 %)(les deux secteurs les plus importants en termes de valeur)a annulé la hausse des exportations des produits de l’automobile(+2,3 %), des produits énergétiques(+1,2 %)et des autres biens de consommation(+3 %).

Quant aux importations, elles ont crû de 2,2 % pour s’établir à 35,1 milliards de dollars, effaçant ainsi une partie des pertes observées en août, alors que le dollar canadien continuait à gagner du terrain. Les produits énergétiques étaient principalement responsables de cette croissance, leurs importations grimpant de 13,5 %, soit leur plus haut niveau de 2007 et un niveau légèrement inférieur au sommet d’août 2006. Les biens industriels arrivaient en deuxième(+2,6 %), suivis des produits de l’automobile(+1,6 %)et des autres biens de consommation. Ces secteurs ont compensé les baisses enregistrées par les machines et l’équipement(-1,9 %), ainsi que les produits de l’agriculture et de la pêche(-0,5 %).

À cause de l’accroissement des importations et de la baisse des exportations, la balance commerciale du Canada avec le monde a rétréci pour se chiffrer à 2,6 milliards de dollars, ce qui représente son plus bas niveau enregistré depuis décembre 1998. L’excédent commercial avec les États-Unis a diminué pour se fixer à 6,2 milliards de dollars.

Le déficit commercial du Canada par rapport aux pays autres que les États-Unis a augmenté pour s’établir à 3,5 milliards de dollars. Tous les principaux marchés ont contribué à cette hausse, sauf le Japon. En effet, le déficit commercial du Canada par rapport à ce pays a connu une baisse.

Loading comments, please wait.