A A A
Attention

Les 10 arnaques qui rapportent gros

7 mars 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Loup_Moutons_Masque_Ruse_Stratagme_Fraude_425Là où il y a de l’argent, il y a toujours des personnes mal intentionnées pour tenter de se l’approprier. Les poches de vos clients ne font pas exception… Le magazine Protégez-vous a compilé les 10 arnaques les plus répandues en 2015 au pays, selon le Bureau de la concurrence du Canada. Vos clients sont-ils parvenus à tous les éviter?

1. L’EXTORSION

Pertes estimées : 2,9 M$

Le classique courriel d’hameçonnage et les – faux – appels téléphoniques de l’Agence du revenu du Canada trônent au sommet de la liste des fraudes les plus communes en 2015, selon le Bureau de la concurrence du Canada.

2. LES PEINES D’AMOUR

Pertes estimées : 15 M$

Si l’hameçonnage est la fraude la plus répandue, celle qui coûte de loin le plus cher aux Canadiens est clairement celle où une victime croit avoir rencontré le grand amour sur Internet, seulement pour se rendre compte que la personne qui se cache de l’autre côté de l’écran n’a d’yeux que pour leur portefeuille.

3. LES GAINS DE LOTERIE INSTANTANÉS

Pertes estimées : 6,6 M$

Vos clients et vous-même avez probablement déjà reçu un courriel, un appel ou même une lettre qui vous annonce que vous avez remporté le gros lot ou une croisière dans les Caraïbes… À tout coup, ces messages ont pour objectif de vider vos poches!

4. LES FRAUDES FINANCIÈRES

Pertes estimées : 6 M$

Les conseillers de pacotille qui promettent des rendements exorbitants sans risques aux investisseurs crédules réussissent encore à attraper des proies. C’est malheureusement cette catégorie d’escrocs qui fait le plus mal à votre profession.

5. L’EMPLOI

Pertes estimées : 3,9 M$

Un « employeur » recrute quelqu’un afin qu’il serve de client-mystère. L’individu doit se rendre dans un commerce quelconque pour l’évaluer. Les fraudeurs promettent d’envoyer un faux chèque d’un montant X, à condition que la victime renvoie un montant Y afin d’y avoir accès. Le temps que le fraudé se rende compte de l’arnaque, son argent s’est volatilisé.

6. LES ABONNEMENTS GRATUITS

Pertes estimées : 2,9 M$

Méfiez-vous des abonnements gratuits offerts sur le Web qui ne requièrent que votre numéro de carte de crédit, afin, disent les fraudeurs, de vérifier votre identité. C’est votre argent qui les intéresse.

7. LES IMPOSTEURS

Pertes estimées : 5,8 M$

Des grosses compagnies comme Desjardins ou toutes autres institutions bancaires ne demandent jamais à leurs clients de dévoiler leurs informations personnelles par courriel. Rappelez-le à vos clients, car certains se font encore prendre, comme le prouvent les millions de dollars volés de cette façon chaque année.

8. LES VENTES PRIVÉES

Pertes estimées : 5,3 M$

Attention aux ventes privées via des sites comme Kijiji ou Craigslist, prévient le Bureau de la concurrence, car certains filous trouvent le moyen d’arnaquer les vendeurs qui ne prennent pas la peine d’effectuer des transactions en personne et, surtout, en argent comptant!

9. LES URGENCES

Pertes estimées : 1,9 M$

Ce stratagème vise très souvent les personnes âgées. Celles-ci reçoivent par exemple l’appel d’un petit-fils qui a un urgent besoin d’argent par transfert bancaire pour pouvoir sortir de prison. Évidemment, tout est faux.

10. LES PRÊTS SOUS CONDITIONS

Pertes estimées : 1 M$

Il est illégal pour une institution financière d’exiger d’une personne qu’elle paie les frais en avance afin d’obtenir un prêt. Si on le propose à vos clients, dites-leur de fuir cette offre frauduleuse.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.